15-01-09

Lutte contre la pédocriminalité: l'Activist Marcel Vervloesem


GroepBrugge.mail-2patientenrechtenenmensenrechtenbestaannietinAZSint-JanteBrugge

Bruxelles, 13.1.2009

Wendy, la fille de Marcel Vervloesem, rencontre lundi prochain l'avocat de Marcel pour le premier fois.
Cet avocat semble maintenant avoir la volonté de s’engager. Marcel nous disait que nous pouvons à nouveau le contacter, si nécessaire.
Je lui ai déjà envoyé de l'information et une petite lettre avec notre point de vue.
Je lui ai envoyé aussi un article d'un prisonnier qui était décédé en octobre 2008 à la prison de Bruges. La justice aurait commencé une enquête.

La Ligue de Droit de l'Homme s'intéresserait (enfin) à notre travail autour des circonstances dans les prisons et suivent maintenant attentivement le cas de Marcel.

Wendy a contacté l'école de sa fille Sanne, parce que Sanne était emmerdé du matin jusqu'à le soir par les autres enfants qui répétaient qui est entendu pendant 11 ans, grâce à la prétendue « information » via le radio, la télévision et les journaux. 'Ton grand-père est un pédophile', criaient-ils tous les jours.

Sanne avait des cauchemars et ne pouvait plus dormir normalement. Elle commençait à pleurer sans fin, etc. La direction de l'école et la justice ont promit de faire quelque chose à cette situation. La question est: qu'est qu'on peut faire ?

L'agence de presse Belga, où se trouve un homme qui travaillait comme porte-parole du tribunal d'Anvers, a commencé il y a quelques années, un petit bureau de presse avec son information judiciaire, parlait hier à nouveau du 'pédophile Marcel Vervloesem' qui se 'présentait faussement comme un activiste de la lutte contre la pédophilie'. Marcel a aussi, pour la centième fois, été nommé le 'chasseur de pédophiles autoproclamé'. Ce message de Belga est presque automatiquement repris par les groupes des médias et les journaux qui en font part en Flandre. Ils sont tous abonnés à Belga. Et comme ce porte-parole faisait ses messages de son propre bureau de presse, les messages de Belga sont vendu à l'agence de presse d'Hollande (ANP) qui les vent aux groupes de média en Hollande.
C'est presque un cercle vicieux et je pense que toutes sortes 'd'information' arrivent de cette manière aux citoyens.
C'est un contrôle et censure totale des autorités belges.

Que ce porte-parole du tribunal d'Anvers travaille maintenant pour l'agence de presse Belga, n'est pas sans des conséquences dans l'affaire de Marcel.
Comme vous savez, c'est justement le tribunal d'Anvers où les cd-roms du réseau pédophile de Zandvoort ont disparus, comme le Conseil Supérieur de la Justice a constaté.
C'est le tribunal d'Anvers qui a qualifié l'affaire Zandvoort de 'bulle crevée'.
C'est le tribunal d'Anvers qui a condamné Marcel sans tenir compte des vols de son dossier et des conclusions de ses avocats.

En Belgique on parle d'une justice 'impartiale' et d'une 'séparation des pouvoirs'.
Mais comme vous avez vu dans l'affaire Vervloesem et le scandale autour la banque Fortis, cette 'impartialité de la justice' et 'la séparation des pouvoirs' n'existent pas en réalité.

Depuis des années et des années en Belgique, les magistrats sont nommés politiquement et dans l'affaire de Marcel, le procureur du tribunal de Turnhout qui a fait disparaître les témoignages en faveur de Marcel, est à présent nommé pour un période de 7 années par le... Conseil Supérieure de le Justice qui n'a aucune pouvoir pour enquêter les disparitions des documents et du matériel d'enquête dans les tribunaux.
On peut presque dire qu'on a créé un système judiciaire pour permettre le plus grande corruption.

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven


Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Faiderstraat 10
1060 Sint-Gillis
nr. 443.439.55
Tel: 0032 (0)2 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
postmaster@droitfondamental.eu
issakaba@skynet.be

http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/
http://www.droitfondamental.eu/

-------

Schrijf naar/Ecrivez à/Write to/Scrivete a:

Gevangenis Brugge
Sectie 35 - Kamer 61
t.a.v. Marcel Vervloesem
Legeweg 200
8200 Sint-Andries - Brugge (België-Belgique-Belgium-Belgio)
Gevangenis: Tel: 050 45 71 11 - Fax: 050 45 71 89
Europe: Tel: 0032 50 45 71 11 - Fax: 0032 50 45 71 89

- Jacobs Zicot Turnhout
- Onkelinx Turnhout
- Zoé Genot cd-roms Zandvoort

Photo: Werkgroep Morkhoven et ses sympathisants avant la prison de Bruges