10-01-11

Les victimes de la Justice: Lettre ouverte au Ministre


belgische-gevangenen-willen-niet-naar-nederland_5_460x0.jpgStefaan De Clerck, ministre de la Justice
Waterloolaan 115
1000 Brussel
 
Cher Monsieur De Clerck,
 
Sujet: les victimes de la Justice
 
J'ai l'honneur de vous annoncer que j'ai l'intention de créer dans un avenir proche un groupe sur Facebook avec le nom 'Victimes de la Justice' sur lequel tous les victimes de la Justice de ce pays pourront publier leurs histoires personelles.
 
Mais il me semble qu'il est peut-être une chose avisée de d'abord vous poser la question de savoir si un citoyen belge a bien le droit de lancer un site de ce genre.
 
Comme vous le savez peut-être. je suis empêché depuis quelques mois déjà de rendre visite à un de mes meilleurs amis et de le voir et de lui parler, du fait que la Justice lui a imposé l'interdiction de parler avec la presse et d'avoir des contacts avec moi.
 
Je suis même empêché de l'inviter pour la réunion de la direction de notre association, bien que je sois, selon la loi belge, obligé de réunir annuellement une assemblée 'generale de tous nos membres et de tous les gens responsables pour la bonne gestion des activités de notre association,
 
En attendant votre réponse, je signe,
 
respectueusement vôtre,
 
Jan Boeykens, président de l'asbl Werkgroep Morkhoven
Rue Faider 10
1060 Saint-Gilles

 

 

18-04-10

L'étouffement de l'affaire Zandvoort


Bruxelles, 17 avril 2010

wheelchairaction


Marcel Vervloesem de notre association, a de cancer, a une maladie cardiaque, a des problèmes des reins, est gravement diabète et a été plus que 20 fois hospitalisé et opéré par urgence dont 5 ou 6 fois en prison.
Actuellement il risque de vivre avec un rein artificiel si le ministre de la justice belge le tient au prison et si le ministre reste accepter le blocage de dossier par les services pénitentiaires et judiciaires qui ne respectent pas le jugement du juge de la Cour de l'Application de la Peine.
Les responsables des services judiciaires sont parti 'en vacances' pour 4 semaines, après qu'ils avaient promis de terminer le dossier.

Il y a déjà 5 mois que ce dossier devait être clôturé.
Le ministre de la justice et ses services sont bien au courant de cette situation.
Ministre Stefaan De Clerck, qui aide à étouffer l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort et la disparition de 7 CDROMS de porno d'enfants dans l'affaire Zandvoort qui était constaté par le Conseil Supérieure de la Justice, ne répond pas sur la lettre recommandée que Marcel lui a écrit. Cette lettre date de 9 avril 2010. 
Le ministre parle de la 'réforme judiciaire', 'une justice humaine et équitable', 'une structure de prison dans des conditions humaines', 'de bonne administration de la justice'. Mais en réalité, il n'a pas l'intention à réaliser ses plans et tout reste inchangée.


http://verdwijningen.skynetblogs.be/
http://droitfondamental.eu/

Jan Boeykens 


prev13Voici une liste avec plus de 20 hospitalisations d’urgence et d’opérations subit par Marcel Vervloesem et qui ont été envoyés plus de 40 fois au Ministre De Clerck et ses collaborateurs de cabinet.

Le Ministre qui prône une justice 'humaine et équitable' et qui se plaint d'un 'surpopulation carcérale' (d'où la location d'une prison aux Pays Bas pour 3.000.000 Euro par an), estime qu'un prisonnier ne peut sorti de prison que 3 jours avant sa mort supposée.
Nous pouvons parler ici de fraude au plus haut niveau...

1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois
2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals
3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers
4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –
5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers
6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X
7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X
8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X
9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X
10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X
11) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges – 1X
12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X
13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X
14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X
15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X
16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X
17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X
18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X
19) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges
20) En date du 14 mai 2009 il devait du à des problèmes cardiaque consécutif entre autre au manque de médication et un traitement insuffisant être admit en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges mais la direction de la prison avec son avis négatif a réussi 1 jour avant l’admission sur base du rapport du PSD éviter cette admission.


kaart

vzw Werkgroep Morkhoven - le réseau pédocriminel de Zandvoort:

Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Verdwijningen - Disparitions - Missing children

Zoé Genot, cd-roms Zandvoort

Vidéo ‘Marcel Vervloesem, hymne de la Résistance’

Vervloesem, Mars 1998 
Faits divers, Avril 1998 - réseau Temse/Madeira

Vidéos: ultjecrumpie 1
Vidéos: Ultjecrumpie 2

Signez la pétition 'Free Marcel Vervloesem!'

The cause now has 350 members.
Their mission: Liberation of Morkhoven-activist Marcel Vervloesem


Photos:

1) L'action du Werkgroep Morkhoven avec les utilisateurs des chaises roulantes à Anvers
2) Le Ministre de la Justice Stefaan De Clerck
3) Marc Verwilghen (président de la commission d'enquête parlementaire Dutroux-Nihoul en 1996, Ministre de la Justice 1999-2003) et le Roi belge. Le Roi des belges qui continue à s'amuser et se ne pose pas des questions concerne la disparition des 7 CD-ROM de l'affaire Zandvoort à la Cour d'Anvers, comme le Conseil Supérieur de la Justice affirmait en 2008.  Le Roi recevait ces CD-ROM du Werkgroep Morkhoven et les laissait transférer par le Ministre de la Justice au procureur-général anversoise, Mme Christine Dekkers...


Marcel Vervloesem et l'étouffement de l'affaire Zandvoort


 


 

Bruxelles, 17 avril 2010

 

Marcel Vervloesem de notre association,  a de cancer, a une maladie cardiaque, a des problèmes des reins, est gravement diabète et a été plus que 20 fois hospitalisé et opéré par urgence dont 5 ou 6 fois en prison.

Actuellement il risque de vivre avec un rein artificiel si le ministre de la justice belge le tient au prison et si le ministre reste accepter le blocage de dossier par les services pénitentiaires et judiciaires qui ne respectent pas le jugement du juge de la Cour de l'Application de la Peine.

Les responsables des services judiciaires sont parti 'en vacances' pour 4 semaines, après qu'ils avaient promis de terminer le dossier. Il y a déjà 5 mois que ce dossier devait être clôturé.

Le ministre de la justice et ses services sont bien au courant de cette situation mais le ministre, qui aide à étouffer l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort et la disparition de 7 CDROMS de porno d'enfants dans l'affaire Zandvoort qui était constaté par le Conseil Supérieure de la Justice, ne répond pas sur la lettre recommandée que Marcel lui a écrit. Cette lettre date de 9 avril 2010.

Le ministre parle de la 'réforme judiciaire', 'une justice humaine et équitable', 'une structure de prison dans des conditions humaines', 'de bonne administration de la justice'. Mais en réalité, il n'a pas l'intention à réaliser ses plans et tout reste inchangée.

 

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

Photo: Ministre de la Justice Stefaan De Clerck, membre du Parti des démocrates-chrétiens.


prev13Onderstaande lijst van de meer dan 20 spoedopname's en operaties van de aktievoerder werd meer dan 40 keren naar minister van Justitie Stefaan De Clerck gestuurd.

1) kwaadaardige kanker – St H. Hart Lier – 2 keer
2) nieren – 5 keer – Sint Elisabeth Herentals
3) pancreas – 2 keer – 1x in H Hart te Lier, 1x in de UIA te Antwerpen
4) intensieve spoed, intensieve zorgen pancreatites 2 – H. Hart Lier -Sint Elisabeth Herentals
5) intensieve spoed, intensieve zorgen pancreatites 1 – UIA ziekenhuis Antwerpen
6) intensieve heelkunde, Fabiola Ziekenhuis Sambre Ville – StElisabeth Herentals – 11 keer
7) nierblok – Gasthuisberg Ziekenhuis Leuven – 2 keer
8. hartdisfuncties, operaties AZ Imelda Ziekenhuis Bonheiden – 3 keer
9) intensieve, diabetische blok – H. Hartziekenhuis Lier – 4 keer
10) nierblok – H. Hartziekenhuis Lier – 1 keer
11) hartkijkoperatie – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
12) nierdyalyse – AZ Sint Jan Brugge – 5 keer
13) inwendige bloeding – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
14) operatie kijkwonde – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
15) chirurgische plaatsing nierdyalysebuisjes – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
16) intensieve spoed, cardio – Sint Elisabeth Turnhout – 1 keer
17) intensieve spoed, bloedarmoede (leukemie) – Sint Elisabeth Turnhout – 1 keer
18) intensieve spoed, insulinecoma – Sint Elisabeth ZiekenhuisHerentals – 1 keer
19) hartoperatie – AZ Sint-Jan Brugge
20) moest op 14 mei 2009 wegens nieuwe hartproblemen tengevolge van ondermeer een gebrek aan medicatie en een gebrekkige behandeling, opnieuw met spoed in het AZ Sint Jan te Brugge opgenomen worden maar de gevangenisdirectie wist dit met haar negatieve advies, welgeteld 1 dag voor deze opname, op basis van het rapport van de psycho-sociale dienst van de gevangenis van Brugge, te voorkomen.
België zetelt met de Verenigde Staten en Noorwegen in de VN-Mensenrechtencommissie...

Foto: minister Stefaan De Clerck, ex-justieminister Marc Verwilghen en Koning Albert. Koning Albert liet in 1998 7 cd-roms van de kinderpornozaak Zandvoort in naam van de Werkgroep Morkhoven voor onderzoek aan de procureur-generaal te Antwerpen overmaken maar de Hoge Raad voor de Justitie stelde in 2008 vast dat ze verdwenen zijn.


kaartvzw Werkgroep Morkhoven - kinderpornozaak Zandvoort - réseau Zandvoort:
 

Sluiting skynetblogs Werkgroep Morkhoven
Kinderpornonetwerk Zandvoort
Kinderpornozaak Zandvoort
Justitie Turnhout
Open Brief Procureur-Generaal
Zoé Genot cd-roms Zandvoort
Droit Fondamental – (French, English, Italian)
Website Morkhoven (English, French, Italian, Dutch)
Video ‘Marcel Vervloesem, hymne de la Résistance’
Vervloesem maart 1998 deel1
Faits divers April 1998 - Temse/Madeira netwerk - nederlandstalige ondertiteling
Video's: ultjecrumpie 1
Video's: Ultjecrumpie 2

The cause now has 331 members.
Their mission: Liberation of Morkhoven-activist Marcel Vervloesem

 

02-03-10

Ministre De Clerck interdit le contact avec le Werkgroep Morkhoven

tralies.images

Il y a une semaine que j’ai envoyé une lettre à la prison de Turnhout (Belgique). J’avais ajouté dix timbres postaux (Marcel Vervloesem, membre de notre association, qui est déjà pendant trois semaines isolé dans la prison de Hasselt, m’avait dit qu’il n’avait ni papiers à lettre ou timbres). Aujourd’hui, j’ai reçu ma lettre de retour. Il était ouvert. Il y avait une étiquette collée: ‘Ne reçoit pas/plus le courrier à l’adresse indiquée’. Donc, toutes les lettres adressées pour Marcel à la prison de Turnhout, ont été ouvertes et renvoyées. Il y a quelques jours que j’ai entendu que Marcel n’a plus le droit de nous contacter.

Jan Boeykens, Président du Werkgroep Morkhoven


kaartvzw Werkgroep Morkhoven - le réseau pédocriminel de Zandvoort:

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/
Morkhoven Skynet
Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Verdwijningen - Disparitions - Missing children

Zoé Genot, cd-roms Zandvoort

Vidéo ‘Marcel Vervloesem, hymne de la Résistance’
Vervloesem, Mars 1998 
Faits divers, Avril 1998 - réseau Temse/Madeira

Vidéos: ultjecrumpie 1
Vidéos: Ultjecrumpie 2

Signez la pétition 'Free Marcel Vervloesem!'

 

 

26-02-10

La justice belge: on y travaille sans faire quelque chose

 

sleepSi on sait comment on 'travaille' chez la justice belge..

On organise un transfert à un autre prison et:
1) on 'oublie' le dossier médical
2) on 'oublie' l'argent du détenu
3) on 'oublie' que le détenu est malade et après 3 semaines le médecin semble parti pendant 3 semaines 'en vacance'
4) on 'oublie' (pour le premier fois) de remplir les documents de transfert pour ramener le détenu à sa prison d'origine
5) on 'oublie' (pour le deuxième fois) de remplir les documents de transfert pour ramener le détenu à sa prison d'origine
6) on 'oublie' (pour le troisième fois) de remplir les documents de transfert pour ramener le détenu à sa prison d'origine
7) on 'oublie' (pour le quatrième fois) de remplir les documents de transfert pour ramener le détenu à sa prison d'origine
8) on 'oublie' (pour le cinquième fois) de remplir les documents de transfert pour ramener le détenu à sa prison d'origine
9) on 'oublie' (pour le premier fois) que la voiture de transfert pour ramener le détenu à sa prison d'origine est en panne
10) on 'oublie' (pour le premier fois) de donner des timbres au prisonnier qui est complètement isolé du reste du monde
11) on 'oublie' d'envoyer la correspondance du détenu de l'autre prison
12) le ministre de la justice 'oublie' qu'il a reçu déjà quelques lettres concerne toutes ces problèmes

Enfin, le détenu meurt en prison et les directeurs de prisons et le ministre de la justice sont fort étonné parce qu'ils ont 'travaillé jour et nuit pour régler les choses'...


 

prev13Voici une liste avec plus de 20 hospitalisations d’urgence et d’opération subit par Marcel Vervloesem et qui ont été envoyés plus de 40 fois au Ministre De Clerk et ses collaborateurs de cabinet.

Le Ministre qui prône une justice « humaine et équitable » estime qu’un prisonnier ne peut être sorti de prison que 3 jours avant sa mort supposée…

1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois
2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals
3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers
4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –
5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers
6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X
7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X
8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X
9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X
10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X
11) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges – 1X
12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X
13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X
14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X
15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X
16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X
17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X
18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X
19) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges
20) En date du 14 mai 2009 il devait du à des problèmes cardiaque consécutif entre autre au manque de médication et un traitement insuffisant être admit en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges mais la direction de la prison avec son avis négatif a réussi 1 jour avant l’admission sur base du rapport du PSD éviter cette admission.


kaartvzw Werkgroep Morkhoven – le réseau pédocriminel de Zandvoort:

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/
Morkhoven Skynet
Droit Fondamental – (French, English, Italian)
Zandvoort case
Website – http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine – Droit Fondamental
Patrice Verdi
Verdwijningen – Disparitions – Missing children

Gevangenis Turnhout
Marcel Vervloesem
Afdeling 4 – Cel: 86
Wezenstraat, 1
2300 Turnhout
Belgique

Signez la pétition ‘Free Marcel Vervloesem!’


12:37 Gepost door Jaap in Actualiteit | Permalink | Commentaren (0) | Tags: prisons, justice belge, tortures |  Facebook |

03-12-09

Belgique: prisonniers gardés en otage


Belgique: prisonniers gardés en otage

Mercredi, décembre 2, 2009
By Jan Boeykens

ziekenbed.ketensHier, la Vice-présidente de l’association Morkhoven, la Princesse Jacqueline De Croÿ et moi-même, nous sommes rendus à la prison de Turnhout pour visiter à nouveau notre adhérent Marcel Vervloesem.
Marcel a survécu à 7 jours  dans une cellule d’isolement sans être soulagé de ses douleurs, pour avoir critiqué de façon justifiée le fonctionnement des services psychosociaux (PSD) des prisons de Bruges et de Turnhout.

Il est étrange que le ministre belge de la Justice, Stefaan De Clerck, et son cabinet, pourtant maintes fois avisé des fautes professionnelles du PSD, laisse la situation en arriver jusque là.

Comme d’habitude ils espéraient que Marcel n’y survivrait pas.

Nous le savons, Marcel Vervloesem a subi plus de 20 opérations. Il souffre d’une grave maladie cardiaque, de diabète, a subi deux opérations pour son cancer métastasé et ses reins ne fonctionnent plus qu’à 50%.

Le Ministre De Clerck parle sur son site Web d’une «justice humaine et équitable » mais cache que les détenus malades ne sont transférés que trois jours avant leur décès dans le département des soins palliatifs de l’hôpital. C’est pourtant dans ce contexte que De Clerck se plaignait auprès du gouvernement néerlandais de la surpopulation dans les prisons belges.

La distribution du courrier à Marcel (en particulier celui de sa fille) est incorrecte. Les atteintes répétées à son droit à la correspondance date du début de son incarcération, le 5 septembre 2008.
La prison de Bruges a utilisé la rétention de son courrier comme une arme pour le briser moralement, physiquement et l’isoler de son environnement affectif.

Le Werkgroep Morkhoven a écrit des dizaines de fois pour dénoncer cette violation du droit aux Ministres de la Justice Vandeurzen et De Clerck

En dehors de Marcel, d’autres prisonniers sont systématiquement soumis à de telles pratiques.
L’association attend toujours la lettre d’un détenu de la prison d’Anvers qui a lancé une procédure auprès la Cour de Strasbourg. Même les réponses des députés à Marcel sont jetées à la poubelle. 
Le seul espoir est que les députés du parlement belge n’acceptent pas cette situation …

Pendant ce temps, le dossier de Marcel est bloqué par les services psychosociaux (PSD) de la prison de Turnhout.
Erwin Boosten, le Psychologue du PSD a dit qu’il « veillerait personnellement à ce que la correspondance et les visites de Marcel soient limitées».

Après 7 jours d’isolement, Marcel a été obligé de lire et de signer une lettre de la Direction Générale Pénitentiaire, selon laquelle qu’une « une enquête approfondie » aurait mené à la conclusion de 100% confiance envers Erwin Boosten et le PSD de la prison de Turnhout.

Cette « enquête approfondie » s’est faite sans entendre Marcel ou son avocat, mais uniquement le PSD et Erwin Boosten, de manière à couvrir des menaces inacceptables, par déni de débat contradictoire.

Le Werkgroep Morkhoven a à nouveau écrit au Ministre de la justice et à son cabinet mais, comme habitude, il n’y aucune réponse.

Le Ministre De Clerck a dit, il y a six mois, dans son unique réponse au Werkgroep Morkhoven, qu’il « ne voyait aucune raison d’intervenir en raison de contacts adéquats entre le PSD et Mr Vervloesem », n’est actuellement pas disposé à faire de commentaire.

Après avoir disparu de la circulation, Erwin Boosten a furtivement glissé une note sous la porte de la cellule de Marcel, pour l’inviter à une entrevue. Marcel a répondu à l’invitation mais Boosten a re-disparu.
Clairement, la note devait simplement continuer à se couvrir contre des éventuelles questions.

La situation est telle que la foi inébranlable de Marcel dans la sincérité de la Justice du ministre De Clerck et de ses services est clairement affectée.
Marcel nous a informés hier qu’il «n’attendait plus rien de la justice».

Il a demandé à la direction de la prison de Turnhout de noter officiellement qu’il effectuera sa peine en prison jusqu’au bout. Vu l’aggravation constante de son état de santé, rien ne dit qu’il y survivra.

Dés après notre départ, Marcel a été convoqué par le Directeur de la Prison Eric Geudens, qui lui a remis une longue lettre lui annonçant que toutes ses demandes (congés pénitentiaires, des journées de divertissement, traitement ambulatoire) ont été refusées.
Un des motifs pour de la décision est qu’il “a des contacts avec des associations qui luttent la pédophilie et qui manipulent les médias « .

Le ministre de la Justice et ses services gardent encore l’espoir que l’affaire pédocriminelle de Zandvoort et la disparition des preuves à décharge du dossier judiciaire de Marcel (+ la disparition des 7 CD-ROMS de l’affaire Zandvoort à la Cour d’Appel d’Anvers), pourront ainsi être étouffées.

La «guerre au terrorisme» leur ont appris a obtenir de bons résultats: prendre des innocents et des personnes gravement malades en otage, puis recourir à l’isolement et la torture jusqu’à ce qu’ils aient atteint leur but. L’otage meurt et le problème est terminé. Ils ne sont que des outils.

Mais est qu’on peut arrêter encore les forces incontrôlables du Ministre de la Justice De Clerck (CD & V – flamands démocrates-chrétiens) ?

Les organismes des droits humains de l’Union européenne n’apportent aucune aide. L’Union européenne est un bastion de la puissance des démocrates-chrétiens.
La nomination de Herman Van Rompuy (CD & V) à la Présidence de l’UE a encore renforcé les démocrates-chrétiens.

La Commission des droits de l’homme de l’ONU couvrira donc la Belgique, qui en est devenue membre via les flirts de l’ancien ministre belge des Affaires étrangères Karel De Gucht (VDL – libéraux flamands), avec la secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton. Les démocrates-chrétiens flamands ont soutenu De Gucht récemment pour un poste très important au sein de l’Europe.

La Ligue des droits de l’homme et Amnesty International qui ont été sollicités à plusieurs reprises par le Werkgroep Morkhoven, ont gardé le silence car ils dépendent de leurs subventions …

Pour plus d’informations sur ce pot de sourds qui doit demeurer couvert, voyez nos blogs et sites Internet.

Jan Boeykens
Président de l’asbl Werkgroep Morkhoven

Tags: 


18-11-09

Dr. Giorgio Gagliardi: Lettre au Ministre de la Justice belge


tralies.verdi

Dr. Giorgio Gagliardi
Medico Psicoterapeuta
Docente di Psicoterapia Ipnotica AMISI-Milano
Consulente di diverse Associazioni Pro-Vittime
Tel. +39 347 4712328 - +39 0321 658762
Italie

Concerne : Marcel Vervloesem

Monsieur le Ministre,

C'est une véritable honte d'assister à la démolition programmée de l'homme qui a mis au jour les tristes plaies de la société, tels que les réseaux de production de pédopornographie, et qui pour récompense, a été incarcéré trois fois, dans le cadre de procédure manifestement manipulées de tribunaux, les journaux où autre presse, le poussant l'auto destructions, comme la grève de la faim et de la soif et maintenant, au suicide. Marcel même a été persuadé par autrui, de subir une euthanasie, d'abord par les traitements infligés en prisons, et maintenant, se rajoutent les menaces de cachot à cause des diverses publications par son association. Marcel n'est certes pas comparable à un prisonnier ordinaire, mais à un prisonnier qui semble devoir être détruit par tous les moyens.

Aucune des autorités que nous avons contactées et que nous contactons encore, n'ont répondu, sauf pour préciser la bureaucratie nécessaire à lui rendre visite en prison. Aucune des organisations religieuses ou internationales n'ont répondu à nos appels, sauf une fois, pour nous déférer à une organisation subsidiée par l'état belge qui n'a pas daigné répondre.
Le cas alarmant de Marcel n'a même pas été présenté à l'Observateur du Conseil de l'Europe, qui est venu en Belgique pour constater de la situation dans les prisons. Les sources belges font état du nombre alarmant de suicides, et qui croît à la prison de Bruges, comme s'il ne s'agissait pas d'un symptôme indicateur, déjà dénoncé les observateurs de l'ONU ?

J'ai suivi les vicissitudes médicales de Marcel et j'ai remarqué que certaines interventions et conséquences, comme la gangrène survenue à l'endroit où a été inséré le cathéter pour la coronarographie, étaient prévisibles, et qu'elles auraient pu être prévenues par un traitement correct.

Les services de la défense des victimes attachés à ces affaires doivent intervenir car la situation est anomale : les changements de cellule, les ambulances qui ne l'amènent pas dans un hôpital, mais dans autre prison, avec une centre médical ! Ensuite les médicaments essentiels qui ne sont pas toujours fournis.

C'est vraiment déplorable et je ne comprends pas comment aucune enquête n'a encore été ouverte sur ces modalités d'assistance aux prisonniers aussi malades que Marcel, qui sont menottés même sur un brancard ou attaché à divers opérateurs médicaux. Puis cela continues avec un changement de cellule, pour le mettre dans une cellule avec des excréments humains. Et si un prisonnier pourrait fuir malgré son état, pourquoi ne pas lui attribuer un bracelet électronique, plus sûr et moins douloureux que les menottes ?

Les documents disparus de son dossier et les vérités cachées par l'ex ministre de justice lors d'une récente interpellation parlementaire me reviennent toujours à la mémoire. Certes, on rajoute aux traitements imposés à Marcel, celui des enfants du réseau de Zandvoort qui demandent justice, que personnes n'écoute, qui n'ont plus voix et capitulent, pendant que par contre, il n'y a d'intérêt que pour décider Marcel à capituler, de manière à enlever une épine dans le flanc de quelques autorités et amis de l'hôpital d'Anvers, où le réseau Zandvoort est apparu la première foi. La loi, que même le prêtre de la prison de Bruges a demandé pour Marcel par humanité pour des questions majeurs et un directeur qui aurait répondu en haussant les épaules !

Un beau coup d'éponge et ensuite, le silence et la poussière du temps, qui cependant ne couvriront jamais bien, ni Marcel, ni les enfants victimes des réseaux pédocriminels mis en lumière et dénoncés par Marcel.

Le tribunal de Strasbourg peut toujours exposer la honte sur les accusations retenues contre Marcel, mais rien ne parviendra à résoudre, comme ce directeur en haussant les épaules, le fait que maintenant, tous voyagent sur Internet : les gens modestes ne sont plus illettrés, ni stupides, ni déficients, et peuvent sur Internet, lire les lignes et tirer leurs conclusions.

Distinctement

Giorgio Gagliardi
1612009
22033 Asso (Italie)


Voici une liste avec plus de 20 hospitalisations d’urgence et d’opération subit par Marcel Vervloesem et qui ont été envoyés plus de 40 fois au Ministre De Clerk et ses collaborateurs de cabinet.

Le Ministre qui prône une justice « humaine et équitable » estime qu’un prisonnier ne peut être sorti de prison que 3 jours avant sa mort supposée...

1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois
2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals
3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers
4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –
5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers
6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X
7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X
8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X
9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X
10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X
11) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges – 1X
12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X
13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X
14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X
15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X
16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X
17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X
18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X
19) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges
20) En date du 14 mai 2009 il devait du à des problèmes cardiaque consécutif entre autre au manque de médication et un traitement insuffisant être admit en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges mais la direction de la prison avec son avis négatif a réussi 1 jour avant l’admission sur base du rapport du PSD éviter cette admission.
Les hospitalisations d’urgence à Bruges et Turnhout ont eu lieu pendant l’année d’emprisonnement de Marcel Vervloesem à la prison de Turnhout et la prison de Bruges.


http://tevirepedo.droitfondamental.eu/
Morkhoven Skynet
Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
Website - http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Patrice Verdi