04-06-11

Arbi Zarmaev et L'Affaire Zandvoort - Tous les documents sur Internet !

 

zarmaev, abus d'enfants, affaire zandvoort, réseau, documents sur internet

Nous travaillons avec le vzw Werkgroep Morkhoven autour les droits de l'homme mais nous sommes confrontés avec si beaucoup d'harcèlements par les autorités belges que nous pensons qu'il est vraiment temps de mettre maintenant tous les documents de l'affaire Zandvoort (88.539 victimes) sur Internet. Cette affaire dure déjà TROP longtemps et les politiciens du parti socialiste et du parti des démocrats-chrétiens qui sont impliqués dans cette affaire, n'arrêteront jamais de protéger les abuseurs de l'enfant. Et les autorités européens qui sont bien au courant, ne font rien.
http://marcelvervloesemfr.wordpress.com/2011/06/04/abus-de-lenfant-le-gouvernement-belge-est-responsable/

----

Photo: l'Affaire Zandvoort - Manuel Schadwald reste disparu - Il n'y avait aucune enquête depuis Gina Bernaer-Pardaens qui faisait des recherches autour son disparition, était meurtriée.

21-02-11

L'affaire des abus d'enfants d'Amsterdam: Facebook réduit le Werkgroep Morkhoven au silence

Litouwen.conf.Princess.Boey.jpgFacebook a fermé, pour des raisons inconnues, les comptes personels de Jan Boeykens et de la princesse J. de Croÿ, respectivement président et vice-présidente de l'asbl Werkgroep Morkhoven.

Le compte de la princesse de Croÿ avait été déjà désactivé il y a une trentaine de jours, après que le Werkgroep Morkhoven avait assisté au congrès 'Pédofilie dans le monde et en Lituanie' et lors duquel il y avait eu quelques journalistes qui avaient contacté l'ambassade belge et diffusé la fausse rumeur que la princesse J. de Croÿ était une 'fausse princesse'. L'affaire tourna au burlesque lorsque la RTBF incluait comme un des sujet traítés dans son émission 'c'est du Belge' du 11 février dernier, le marriage de la princesse Cémentine de Croÿ (née en 1897) avec Adhémar d'Oultremont.

L'information autour des évenements du congres en Lituanie, ainsi que l'histoire à propos de la rumeur fausse, comme aussi l'information autour du contenu de l'émission de la RTBF, avaient été publiées sur Facebook peu avant que le compte de la princesse J. de Croÿ ne fût fermé.

La princesse se plaigna aussitôt auprès de Facebook de cette mesure, mais ne reçut aucune réponse et son compte et le groupe 'Droit Fondamental' sur Facebook, sont restés fermés depuis.

Hier, Facebook a également suspendu le compte personel de Jan Boeykens, pour des raisons qui lui sont inconnues.


Et comme si cela ne suffisait pas, Facebook a fermé également le Facebook-groupe 'Werkgroep Morkhoven' qui attirait parfois jusqu'à 1.600 visiteurs par jour, et qui publiait des documents d'où il devenait clair que la justice belge avait été déjà au courant de l'affaire des abus sexuels dans les creches d'Amsterdam depuis des années du fait de l'enquête que l'activiste de Morkhoven Marcel Vevloesem avait menée sur l'affaire pédocriminelle de Zandvoort, enquête de laquelle la justice belge était parfaitement au courant. Comme on sait, il y a quelques mois cette affaire a éclaté au Pays-Bas, avec l'annonce que quelques 60 (entre-temps le chiffre semble avoir révisé vers le haut, comme on fait maintenant état de quelques 80 victimes) petits enfants avaient été violés et abusés dans des crèches à Amsterdam. 
Selon l'asbl Werkgroep Morkhoven ces abus à Amsterdam aurait pû être prévenus, si seulement la Justice belge n'avait pas étouffé l'affaire pédocriminelle de Zandvoort par le biais d'un procès long d'une dizaine d'années à travers les médias contre Marcel Vervloesem.

Le Werkgroep Morkhoven a relancé le groupe 'Droit Fondamental', mais il s'avérait ce matin que l'adminstrateur était interdit d'accès au site.

Notre asbl Werkgroep Morkhoven se demande si Facebook tiendra compte des plaintes qui leur ont été adressées, parce que nous avons déjà eu l'expérience de voir de nombreux comptes personels d'activistes palestiniens être suspendus sur Facebook, sans que l'on se crût tenu a fournir quelque explication quelle qu'elle soit au sujet de cette décision. 
Nous sommes actuellement en train d'ouvrir des blogs supplémentaires, de façon à ce qu il y ait moins de risque que l'information qui a déjà été publiée soit bloquée ou détruite. 

Liens: 
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/
http://www.droitfondamental.eu/
http://www.facebook.com/pages/Droit-Fo...
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=104268996320507&am...

La Une (RTBF) - 20:15 - Vendredi 11 Février:
http://www.rtbf.be/laune/programme-tv/detail_c-est-du-bel...

31-12-10

Le Werkgroep Morkhoven trouve que la Justice doit faire son devoir

DeClerck.jpgLE WERKGROEP MORKHOVEN TROUVE QUE LA JUSTICE DOIT FAIRE SON DEVOIR


Notre blog Skynet original, 'Justice Etouffoir, où nous avions publié des nombreuses données à propos de la lutte que le Werkgroep Morkhoven mène deja depuis des années contre les réseaux d'abuseurs d'enfants, a été fermé pour nous il y a déjà un an.
Il est depuis impossbile de publier de nouveaux articles sur ce blog, ou d'y poster des commentaires.

Il ne fait pas de doute que le gouvernement belge qui a monté le faux proces contre Marcel Vervloesem, allant pour ce faire jusqu'à faire disparaitre les CD-Roms de l'affaire Zandvoort -un fait qui a été confirmé par le Haut Conseil pour la Justice- doit avoir eu la main dans ce sabotage.

Parmi les CD-Roms disparus figure le CD-Rom que le Werkgroep Morkhoven avait à l'époque transmis au Roi belge. La maison royale belge a fait parvenir alors ce CD-Rom au ministre de la Justice d'alors, Tony van Parijs (du parti Chrétien-Démocrate, CD&V), qui aurait normalement dû le mettre entre les mains des procureurs du Roi pour servir à 'des fins d'enquête'.

-----
Sur la photo: l'actuel ministre de La Justice Stefaan de Clerck(CD&V) qui refuse d'ordonner une enquête sur les CD disparus et qui ignore déjà depuis des années les plaintes de la part du Werkgroep Morkhoven sur l'homme au sujet de qui ont été rédigé une trentaine de P.V. concernant des délits de moeurs commis par lui sur des mineurs. C'était cet homme-là qui organisait à l'époque les fausses plaintes contre l'activiste Marcel Vervloesem du Werkgroep Morkhoven.

zandvoort_viols_bebe_creche_b.gif

20-12-10

'Le monstre de Riga' et l'industrie de porno d'enfants

EdwinRotgans.jpgLe Werkgroep Morkhoven écrit aux parlementaires néerlandais.



En ce moment, on n'arrête pas de parler des membres du clergé qui se rendent coupable d'actes d'abus sexuel sur des enfants.
Mais s'il y a une chose que l'afffaire Zandvoort a prouvée, c'est combien de politiciens, de juges et de journalistes protègent activement l'industrie pédopornographique à cause du fait qu'eux mêmes ou leurs amis y participent activement.
Ce que nous écrivons ici n'est certainement pas un plaidoyer pour l'étouffement qu'on est en train de préparer actuellement des pratiques d'abus sexuel d'enfants à l'intérieur de l'Eglise dans ce pays.
Mais, tant qu'on ne s'attaque pas à l'industrie de la pédopornographie elle-même et aux differentes grandes affaires pédopornographiques qui font partie de l'affaire Zandvoort, on est en droit de parler d'une politique de l'etouffement qui entraine des esclandres comme celui auquel les Pays-Bas ont en ce moment affaire.
Dans cette affaire néerlandaise - où on parle du viol de petis enfants et mêmes des bébés, comme cela était le cas aussi dans l'affaire Zandvoort - on a indiqué le lien qu'elle avait avec l'association néerlandaise de pédophiles 'Martijn'.
L'activiste et membre du Werkgroep Morkhoven Marcel Vervloesem, avait déjà indiqué il y a dix ans, l'implication de 'Martijn' dans des pratiques d'abus d'enfants et dans la production de pédopornographie. Il avait fait un dossier autour de cette affaire, incluant aussi des photos, qui démontrait clairement cette implication, pour le remettre ensuite à la Justice belge, qui n'a pourtant rien fait avec ce dossier mis à part le fait de poursuivre Marcel Vervloesem lui-même pour 'possession de matériel pédopornographique'.
L'asbl Werkgroep Morkhoven écrira prochainement une lettre personelle à chaqun des parlementaires néerlandais sur ce sujet. Le cabinet de la Reine néerlandaise a déjà eté mis au courant précédemment.

14-12-10

Marcel Vervloesem: 'Libre'

Devant la plaque commémorative pour les résistants à Bruxelles
Marcel Vervloesem qui nous a révélé l'affaire Zandvoort, un réseau des enfants et mêmes des bébés torturés et violés, est libre après été enfermé pendant 2 ans dans les conditions les plus inhumaines.
Mais il est 'libre' sur condition qu'il ne contacte pas la presse; qu'il ne travaille pas avec des associations qui luttent contre les abus sexuels des enfants; qu'il ne prend pas contact avec nous, ses meilleurs amis qui le visitait pendant 2 ans au prison; qu'il ne contacte pas l'acteur flamande Mr. Jo Reymen qui le soutenait mais qui n'est pas membre du Werkgroep Morkhoven.
C'est vraiment scandaleux, certainement dans le cas d'un homme qui est devenu lourdement malade (coeur, reines, diabète, cancer).
Tout ce qu'on veut, est étoufffer l'affaire Zandvoort avec ses 90.000 victimes.

02-09-10

L'affaire Zandvoort

L'affaire Zandvoort reste étouffé.

En Belgique, les Ministres de la Justice (De Clerck, Van Parys, Verwilghen, Onkelinx, Van Deurzen, De Clerck à nouveau), ils sont tous contactés dans cette affaire mais ils ont préféré de laisser poursuivre Marcel Vervloesem de notre association qui a révélé l'affaire Zandvoort avec ses 90.000 victimes d'actes de torture et de viol, dont même des bébés.

Il y a quelques mois, Princesse de Croÿ était entendu par la Commission des Pétitions du Parlement européens. Mais il n'y rien changé. La Commission européenne bloque ce dossier.

Depuis 2006, Marcel Vervloesem a un interdiction de parler avec la presse.

(Plus d'information sur http://droitfondamental.eu/)

18-04-10

L'affaire Dutroux et... l'affaire Zandvoort


Julie.Melissa


'On parle toujours de l'affaire Dutroux qui a été bien étouffée mais on ne parle jamais de l'affaire Zandvoort avec ses 90.000 victimes que le gouvernement belge étouffe...'


NON LIEU ZANDVOORT/FRANCE [10]:

http://droitfondamental.eu/001-Zandvoort_10_non_lieu_francais____fr.htm

----

Jan Boeykens on Pour ne jamais oublier Julie et Melissa, Anne et Eefje..

http://www.facebook.com/group.php?gid=112731300852

L'étouffement de l'affaire Zandvoort


Bruxelles, 17 avril 2010

wheelchairaction


Marcel Vervloesem de notre association, a de cancer, a une maladie cardiaque, a des problèmes des reins, est gravement diabète et a été plus que 20 fois hospitalisé et opéré par urgence dont 5 ou 6 fois en prison.
Actuellement il risque de vivre avec un rein artificiel si le ministre de la justice belge le tient au prison et si le ministre reste accepter le blocage de dossier par les services pénitentiaires et judiciaires qui ne respectent pas le jugement du juge de la Cour de l'Application de la Peine.
Les responsables des services judiciaires sont parti 'en vacances' pour 4 semaines, après qu'ils avaient promis de terminer le dossier.

Il y a déjà 5 mois que ce dossier devait être clôturé.
Le ministre de la justice et ses services sont bien au courant de cette situation.
Ministre Stefaan De Clerck, qui aide à étouffer l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort et la disparition de 7 CDROMS de porno d'enfants dans l'affaire Zandvoort qui était constaté par le Conseil Supérieure de la Justice, ne répond pas sur la lettre recommandée que Marcel lui a écrit. Cette lettre date de 9 avril 2010. 
Le ministre parle de la 'réforme judiciaire', 'une justice humaine et équitable', 'une structure de prison dans des conditions humaines', 'de bonne administration de la justice'. Mais en réalité, il n'a pas l'intention à réaliser ses plans et tout reste inchangée.


http://verdwijningen.skynetblogs.be/
http://droitfondamental.eu/

Jan Boeykens 


prev13Voici une liste avec plus de 20 hospitalisations d’urgence et d’opérations subit par Marcel Vervloesem et qui ont été envoyés plus de 40 fois au Ministre De Clerck et ses collaborateurs de cabinet.

Le Ministre qui prône une justice 'humaine et équitable' et qui se plaint d'un 'surpopulation carcérale' (d'où la location d'une prison aux Pays Bas pour 3.000.000 Euro par an), estime qu'un prisonnier ne peut sorti de prison que 3 jours avant sa mort supposée.
Nous pouvons parler ici de fraude au plus haut niveau...

1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois
2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals
3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers
4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –
5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers
6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X
7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X
8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X
9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X
10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X
11) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges – 1X
12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X
13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X
14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X
15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X
16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X
17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X
18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X
19) Opération du coeur – AZ St Jan Bruges
20) En date du 14 mai 2009 il devait du à des problèmes cardiaque consécutif entre autre au manque de médication et un traitement insuffisant être admit en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges mais la direction de la prison avec son avis négatif a réussi 1 jour avant l’admission sur base du rapport du PSD éviter cette admission.


kaart

vzw Werkgroep Morkhoven - le réseau pédocriminel de Zandvoort:

Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Verdwijningen - Disparitions - Missing children

Zoé Genot, cd-roms Zandvoort

Vidéo ‘Marcel Vervloesem, hymne de la Résistance’

Vervloesem, Mars 1998 
Faits divers, Avril 1998 - réseau Temse/Madeira

Vidéos: ultjecrumpie 1
Vidéos: Ultjecrumpie 2

Signez la pétition 'Free Marcel Vervloesem!'

The cause now has 350 members.
Their mission: Liberation of Morkhoven-activist Marcel Vervloesem


Photos:

1) L'action du Werkgroep Morkhoven avec les utilisateurs des chaises roulantes à Anvers
2) Le Ministre de la Justice Stefaan De Clerck
3) Marc Verwilghen (président de la commission d'enquête parlementaire Dutroux-Nihoul en 1996, Ministre de la Justice 1999-2003) et le Roi belge. Le Roi des belges qui continue à s'amuser et se ne pose pas des questions concerne la disparition des 7 CD-ROM de l'affaire Zandvoort à la Cour d'Anvers, comme le Conseil Supérieur de la Justice affirmait en 2008.  Le Roi recevait ces CD-ROM du Werkgroep Morkhoven et les laissait transférer par le Ministre de la Justice au procureur-général anversoise, Mme Christine Dekkers...


Marcel Vervloesem et l'étouffement de l'affaire Zandvoort


 


 

Bruxelles, 17 avril 2010

 

Marcel Vervloesem de notre association,  a de cancer, a une maladie cardiaque, a des problèmes des reins, est gravement diabète et a été plus que 20 fois hospitalisé et opéré par urgence dont 5 ou 6 fois en prison.

Actuellement il risque de vivre avec un rein artificiel si le ministre de la justice belge le tient au prison et si le ministre reste accepter le blocage de dossier par les services pénitentiaires et judiciaires qui ne respectent pas le jugement du juge de la Cour de l'Application de la Peine.

Les responsables des services judiciaires sont parti 'en vacances' pour 4 semaines, après qu'ils avaient promis de terminer le dossier. Il y a déjà 5 mois que ce dossier devait être clôturé.

Le ministre de la justice et ses services sont bien au courant de cette situation mais le ministre, qui aide à étouffer l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort et la disparition de 7 CDROMS de porno d'enfants dans l'affaire Zandvoort qui était constaté par le Conseil Supérieure de la Justice, ne répond pas sur la lettre recommandée que Marcel lui a écrit. Cette lettre date de 9 avril 2010.

Le ministre parle de la 'réforme judiciaire', 'une justice humaine et équitable', 'une structure de prison dans des conditions humaines', 'de bonne administration de la justice'. Mais en réalité, il n'a pas l'intention à réaliser ses plans et tout reste inchangée.

 

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

Photo: Ministre de la Justice Stefaan De Clerck, membre du Parti des démocrates-chrétiens.


prev13Onderstaande lijst van de meer dan 20 spoedopname's en operaties van de aktievoerder werd meer dan 40 keren naar minister van Justitie Stefaan De Clerck gestuurd.

1) kwaadaardige kanker – St H. Hart Lier – 2 keer
2) nieren – 5 keer – Sint Elisabeth Herentals
3) pancreas – 2 keer – 1x in H Hart te Lier, 1x in de UIA te Antwerpen
4) intensieve spoed, intensieve zorgen pancreatites 2 – H. Hart Lier -Sint Elisabeth Herentals
5) intensieve spoed, intensieve zorgen pancreatites 1 – UIA ziekenhuis Antwerpen
6) intensieve heelkunde, Fabiola Ziekenhuis Sambre Ville – StElisabeth Herentals – 11 keer
7) nierblok – Gasthuisberg Ziekenhuis Leuven – 2 keer
8. hartdisfuncties, operaties AZ Imelda Ziekenhuis Bonheiden – 3 keer
9) intensieve, diabetische blok – H. Hartziekenhuis Lier – 4 keer
10) nierblok – H. Hartziekenhuis Lier – 1 keer
11) hartkijkoperatie – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
12) nierdyalyse – AZ Sint Jan Brugge – 5 keer
13) inwendige bloeding – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
14) operatie kijkwonde – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
15) chirurgische plaatsing nierdyalysebuisjes – AZ Sint Jan Brugge – 1 keer
16) intensieve spoed, cardio – Sint Elisabeth Turnhout – 1 keer
17) intensieve spoed, bloedarmoede (leukemie) – Sint Elisabeth Turnhout – 1 keer
18) intensieve spoed, insulinecoma – Sint Elisabeth ZiekenhuisHerentals – 1 keer
19) hartoperatie – AZ Sint-Jan Brugge
20) moest op 14 mei 2009 wegens nieuwe hartproblemen tengevolge van ondermeer een gebrek aan medicatie en een gebrekkige behandeling, opnieuw met spoed in het AZ Sint Jan te Brugge opgenomen worden maar de gevangenisdirectie wist dit met haar negatieve advies, welgeteld 1 dag voor deze opname, op basis van het rapport van de psycho-sociale dienst van de gevangenis van Brugge, te voorkomen.
België zetelt met de Verenigde Staten en Noorwegen in de VN-Mensenrechtencommissie...

Foto: minister Stefaan De Clerck, ex-justieminister Marc Verwilghen en Koning Albert. Koning Albert liet in 1998 7 cd-roms van de kinderpornozaak Zandvoort in naam van de Werkgroep Morkhoven voor onderzoek aan de procureur-generaal te Antwerpen overmaken maar de Hoge Raad voor de Justitie stelde in 2008 vast dat ze verdwenen zijn.


kaartvzw Werkgroep Morkhoven - kinderpornozaak Zandvoort - réseau Zandvoort:
 

Sluiting skynetblogs Werkgroep Morkhoven
Kinderpornonetwerk Zandvoort
Kinderpornozaak Zandvoort
Justitie Turnhout
Open Brief Procureur-Generaal
Zoé Genot cd-roms Zandvoort
Droit Fondamental – (French, English, Italian)
Website Morkhoven (English, French, Italian, Dutch)
Video ‘Marcel Vervloesem, hymne de la Résistance’
Vervloesem maart 1998 deel1
Faits divers April 1998 - Temse/Madeira netwerk - nederlandstalige ondertiteling
Video's: ultjecrumpie 1
Video's: Ultjecrumpie 2

The cause now has 331 members.
Their mission: Liberation of Morkhoven-activist Marcel Vervloesem

 

01-03-10

La famille royale et l'affaire Zandvoort

 

avatarK
NOBLESSE OBLIGE


Personne de la famille royale se demande pourquoi les CD-ROM de l'affaire pédocriminelle 'Zandvoort' que le roi, à la demande du Werkgroep Morkhoven, a laissé transférer à la justice, sont disparus, comme le Conseil Suprême de la Justice a prouvé.


 

kaartvzw Werkgroep Morkhoven - le réseau pédocriminel de Zandvoort:

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/
Morkhoven Skynet
Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Verdwijningen - Disparitions - Missing children

Zoé Genot, cd-roms Zandvoort

Vidéo ‘Marcel Vervloesem, hymne de la Résistance’
Vervloesem, Mars 1998 
Faits divers, Avril 1998 - réseau Temse/Madeira

Vidéos: ultjecrumpie 1
Vidéos: Ultjecrumpie 2

Signez la pétition 'Free Marcel Vervloesem!'