25-06-11

L’Eglise catholique et les scandales pédophiles: 'procédure accélérée'

danneels-geschokt-door-gruwelijke-getuigenissen_5_460x0.jpg

L’Eglise catholique, secouée ces derniers mois par une avalanche de scandales pédophiles, vient de renforcer sa législation pour lutter contre les "prédateurs" sexuels : une procédure accélérée est créée pour les cas les plus urgents, la durée de prescription est allongée et les abus sexuels sur des handicapés mentaux sont assimilés à de la pédophilie.

Le document est baptisé "normes sur les délits les plus graves". Présenté ce matin, il prévoit tout d’abord la création de "procédures accélérées pour régler les cas les plus urgents et graves". Dans certains cas de pédophilie, le pape lui-même sera saisi de l’affaire, etpourra décider de bannir le prêtre fautif du clergé.

Les membres de la Congrégation pour la doctrine de la foi, chargés de l’élaboration du texte, ont également décidé d’allonger le délai de prescription dans les cas d’abus sexuel. Il passe de 10 à 20 ans après la majorité de la victime.

Enfin, le Vatican décrète que les abus sexuels sur des personnes handicapées sont aussi graves que la pédophilie. "L’Eglise montre ainsi son attention à 360° vis-à-vis de la dignité de la personne, même la plus faible", estime ainsi une source proche de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Insuffisant, selon une association de victimes

Le Vatican veut ainsi montrer qu’il est "fortement engagé à agir avec rigueur et transparence" contre la pédophilie, indique son porte-parole Federico Lombardo. Et tenter d’apaiser les esprits, après la multiplication des scandales pédophiles touchant des prêtres.

Ce texte est-il suffisant ? Non, répond l’association américaine de victimes d’abus sexuels commis par des prêtres."Les nouvelles lignes directrices du Vatican concernant les abus sexuels peuvent être résumées en quelques mots : à côté de la plaque" estime l’une des responsables de l’association. "Partout dans le monde, les responsables de l’Eglise croient les accusés et non les accusateurs. [...] Ce dont nous avons besoin c’est de changer ce genre de comportement".

07-06-11

Zandvoort childporn case reopened !

ACTION – The Werkgroep Morkhoven (Group Morkhoven) decided to reopen the Zandvoort childporn case with 88.539 victims that was also covered up by  the Belgian autorities

http://droitfondamental.eu/07-zandvoort-koala-gb.html

—-
Global trail of abuse led to arrest of five suspects

The Garda operation to seize the computers of five suspected child abusers began at least six years ago, reveals Jim Cusack.

Sunday November 11 2007 – The trial that eventually led to the doors of five men in Mayo, Westmeath, Wicklow, Clare and Galway, began six years ago in Denmark.

Police there arrested a 45-year-old chiropractor who had been sexually abusing his nine-year-old daughter, and then uploading images on to an internet site operated by a network of paedophiles calling themselves the “Fun Club”. Since the late Nineties, 45-year-old Dr Lloyd Alan Emmerson had been using the internet to exchange images of the abuse of his daughter with 25 other European men who were also abusing their daughters, or little girls in their care. In all, 65 girls aged from two years to 14 were found to have been abused and were taken into care in 2002. Emmerson, who was found to have half a million images, including films of children, was sentenced to 30 years’ imprisonment…

by Jim Cusak – 11 November 2007 –  Source Independent.ie

—-

Picture: Dr Lloyd Alan Emmerson, network Hamlet 

04-06-11

Arbi Zarmaev et L'Affaire Zandvoort - Tous les documents sur Internet !

 

zarmaev, abus d'enfants, affaire zandvoort, réseau, documents sur internet

Nous travaillons avec le vzw Werkgroep Morkhoven autour les droits de l'homme mais nous sommes confrontés avec si beaucoup d'harcèlements par les autorités belges que nous pensons qu'il est vraiment temps de mettre maintenant tous les documents de l'affaire Zandvoort (88.539 victimes) sur Internet. Cette affaire dure déjà TROP longtemps et les politiciens du parti socialiste et du parti des démocrats-chrétiens qui sont impliqués dans cette affaire, n'arrêteront jamais de protéger les abuseurs de l'enfant. Et les autorités européens qui sont bien au courant, ne font rien.
http://marcelvervloesemfr.wordpress.com/2011/06/04/abus-de-lenfant-le-gouvernement-belge-est-responsable/

----

Photo: l'Affaire Zandvoort - Manuel Schadwald reste disparu - Il n'y avait aucune enquête depuis Gina Bernaer-Pardaens qui faisait des recherches autour son disparition, était meurtriée.