25-06-11

L’Eglise catholique et les scandales pédophiles: 'procédure accélérée'

danneels-geschokt-door-gruwelijke-getuigenissen_5_460x0.jpg

L’Eglise catholique, secouée ces derniers mois par une avalanche de scandales pédophiles, vient de renforcer sa législation pour lutter contre les "prédateurs" sexuels : une procédure accélérée est créée pour les cas les plus urgents, la durée de prescription est allongée et les abus sexuels sur des handicapés mentaux sont assimilés à de la pédophilie.

Le document est baptisé "normes sur les délits les plus graves". Présenté ce matin, il prévoit tout d’abord la création de "procédures accélérées pour régler les cas les plus urgents et graves". Dans certains cas de pédophilie, le pape lui-même sera saisi de l’affaire, etpourra décider de bannir le prêtre fautif du clergé.

Les membres de la Congrégation pour la doctrine de la foi, chargés de l’élaboration du texte, ont également décidé d’allonger le délai de prescription dans les cas d’abus sexuel. Il passe de 10 à 20 ans après la majorité de la victime.

Enfin, le Vatican décrète que les abus sexuels sur des personnes handicapées sont aussi graves que la pédophilie. "L’Eglise montre ainsi son attention à 360° vis-à-vis de la dignité de la personne, même la plus faible", estime ainsi une source proche de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Insuffisant, selon une association de victimes

Le Vatican veut ainsi montrer qu’il est "fortement engagé à agir avec rigueur et transparence" contre la pédophilie, indique son porte-parole Federico Lombardo. Et tenter d’apaiser les esprits, après la multiplication des scandales pédophiles touchant des prêtres.

Ce texte est-il suffisant ? Non, répond l’association américaine de victimes d’abus sexuels commis par des prêtres."Les nouvelles lignes directrices du Vatican concernant les abus sexuels peuvent être résumées en quelques mots : à côté de la plaque" estime l’une des responsables de l’association. "Partout dans le monde, les responsables de l’Eglise croient les accusés et non les accusateurs. [...] Ce dont nous avons besoin c’est de changer ce genre de comportement".

Commentaren

« Procédures accélérées! » On en a mis du temps! La charité chrétienne ne devait-elle pas s’être manifestée sans retenue dès les premiers cas? La papauté ne devrait-elle pas être l’exemple suprême de l’amour? N’appelons-nous pas le pape le « Saint-Père » et l’Église « sainte mère? » Mais, qui a-t-il de saint dans celle-ci? Les croisades, l’horrible inquisition, longtemps esclavagiste, guerres de religion, emplois de la torture et du bûché, pactes avec le fascisme, scandales de religieuses violées par des prêtres, la participation des membres de l’Église au génocide rwandais, fraudes et que sais-je encore? Combien d’innocentes victimes des prêtes pédophiles dans le monde et pendant combien de décennies ou de siècles? 100,000, 300,000, 600,000, plus?...

Gepost door: J.M.Dupuis | 26-01-12

De commentaren zijn gesloten.