16-01-10

Ronny Janssen, Annick Van Uytsel, Katrien De Cuyper,


kim-en-ken-verdwenen-15-jaar-geleden_1_512x0

 

Ronald Janssen: silence sur la réouverture du dossier Zandvoort

Jacqueline de Croÿ - 16 janvier 2010

Ronald Janssen, un ingénieur devenu professeur de dessin technique, a déclaré aux enquêteurs belges avoir assassiné 11 personnes entre 15 et 28 ans depuis le début des années 1990. Quinze 15 dossiers ont été rouverts, parmi lesquels celui de Kim et Ken Heyrman (8 et 12 ans), donc le meurtre de Katrien De Cuyper à l'âge de 15 ans.

La justice doit avoir un couteau sous la gorge pour sortir ça. Le ministère persiste en ses efforts pour assassiner Marcel Vervloesem, qui a signé, le 4 mars 2001, la plainte de l’ONG Morkhoven, où il expose la présence de Katrien parmi les victimes du réseau pédocriminel de Zandvoort. Son identification a été confirmée par analyse biométrique. La plainte n'a pas encore été jugée.

Le dossier était vide, "une bulle" que Marcel Vervloesem aurait exposé "par perversité et pour se faire de la publicité", avait dit le Procureur Tack, en le faisant passer pour le parrain du réseau pour l'envoyer en prison. Le jour où Marcel Vervloesem est tombé dans le coma au résultat d’une interdiction de l’hospitaliser, Jo Vandeurzen, ex-ministre de la justice, a déclaré qu’aucune image du fichier Zandvoort n’avait de lien avec des dossiers belges. Il a même menti pour justifier l'incarcération.

Il n’y a pas de "faillite des systèmes policier et judiciaire belge" qui aurait permise à Ronny Janssen de tuer durant 20 ans "aux nez et à la barbe des policiers", comme le dit la presse étrangère.

Katrien De Cuyper a donné son dernier coup de téléphone à ses parents le 17 décembre 1991 du café "Les Routiers", situé au rez-de-chaussée des studios pornographique X-Kiss et De Pauw dans le port d’Anvers. Son corps nu a été retrouvé le 19 juin 1992, dans une autre partie du port. Elle est morte étranglée.

Kim et Ken ont été kidnappés le 4 janvier 1994. Le corps de Kim a été retrouvé dans le bassin du port d’Anvers à cent mètres des studios X-Kiss et De Pauw. Elle avait été poignardée et violée. Ken n’a jamais été retrouvé. Ronnie Janssen enseignait à l’école d’un des petits frères de Kim et Ken : Axel, 17 ans.

Une ancienne victime du réseau a mené le Werkgroep Morkhoven chez Gerrit Ulrich, qui avait collectionné 88539 photos de pornographie et crimes sur des enfants. Ulrich achetait régulièrement la production de la maison mère du Studio De Pauw en Hollande. Il vendait un roman-photo pédopornographique de Katrien sur son site Apollo.

Ronny Janssen devait avoir 18 ou 19 ans au moment du meurtre de Katrien, ce qui permet d’étayer l’hypothèse qu’il a lui-même été victime du réseau, avant de devenir meurtrier en série. Des photos de lui sont susceptibles de figurer dans le fichier Zandvoort, à une époque où il était mineur d'âge.

Le Werkgroep Morkhoven a cherché des indications justifiant d’orienter l’enquête sur Kim et de Ken vers le X-Kiss. La nuit tombée, ils ont collé des avis de recherche des enfants aux environs du bistrot "Les Routiers". Marcel Vervloesem s’est caché dans la voiture. Luk, autre membre de l'ONG, est entré dans le bistrot, en feignant d’être ivre. Il a pris une bière. Il est ressorti titubant et en laissant tomber une affiche par terre, puis s’est planqué dans la voiture à toute vitesse. Trois hommes sont sortis du bistrot pour rattraper Luk. Ils n’ont vu que les avis de recherches et se sont précipités pour les arracher les uns après les autres !

Le Ministère de la justice est avisé depuis septembre 2006 que X-kiss offrait de la pédopornographie via webcam. Les photos pédopornographiques n’ont été enlevées du site qu’en décembre. Le site Internet www.x-kiss.be est toujours en ligne.

La justice belge avait prévu de vanter son efficacité en inculpant le meurtrier de Shana Appeltans et Kevin Paulus en trois jours. Un témoignage avait déjà exposé Ronny Janssen lors de l’enquête sur le meurtre d’Annick Van Uytsel en 2007. Le juge d’instruction n’avait pas jugé utile de faire fouiller son garage, où il cachait trois armes, sans permis de port d’armes.

Le témoignage aurait été "trop imprécis". Ronny Janssen, divorcé sur base de violences sexuelles, n’aurait pas eut le "profile" pour emballer Annick dans un sac en plastique avec une pierre et la jeter dans le canal en 2007. Mais en 2010, il n’a fallu que quelques heures pour que la police lui trouve le "profile" pour tirer deux balles dans la tête de Shana et trois balles dans la tête de Kevin, puis les faire flamber dans leur voiture. Les deux jeunes filles avaient 18 ans et le jeune homme 22 ans. La justice et la police dans ce cas, peut prouver un excellent travail, dit Stefaan De Clerck, le Ministre de la Justice et Child Focus a félicité les enquêteurs !

L’information ne passe qu’en filigrane. Le directeur de la prison où Ronald Janssen est détenu le dit objet de mesures de sécurité pour les pédophiles, alors que les victimes reconnues par la justice sont toutes majeures. Les onze aveux de meurtres assurés par la presse anglaise, ne sont que quatre, selon la presse belge. Ronald Janssen se souviendrait uniquement des âges, mais pas des noms de ses victimes. Une nouvelle victime sans nom a été reconnue aujourd'hui. Son corps a été laissé dans les pays de l'Est. Parle-t-on de Magdalena Gruszacka, Mr De Clerck?

Le procès de Ronny Janssen devrait démontrer que la justice a creusé la tombe de Marcel Vervloesem pendant 22 ans, pour enterrer la corruption de institutions, des juges et des policiers. Il faudra attendre huit ans de manoeuvres dilatoires, pour savoir ce qu'ils vont inventer comme vérité judiciaire.

_____

Editeur responsable: Fondation Princesses de Croÿ et Massimo Lancellotti - 10 Rue Faider - 1060 Bruxelles - Belgique - Droit de réponse: postmaster@droitfondamental.eu

 

http://droitfondamental.eu/001-Ronald_Janssen_silence_sur_la_reouverture_du_dossier_Zandvoort____fr.htm


kaartvzw Werkgroep Morkhoven - le réseau pédocriminel de Zandvoort:

http://tevirepedo.droitfondamental.eu/
Morkhoven Skynet
Droit Fondamental - (French, English, Italian)
Zandvoort case
Website - http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
Réseau Zandvoort
Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz
Médecine - Droit Fondamental
Patrice Verdi
Verdwijningen - Disparitions - Missing children


De commentaren zijn gesloten.