02-06-09

Réseau pédocriminelle Zandvoort: L'Affaire Vervloesem sur BMF-tv


Marcel.dood.mail-4declerck.286380réseaupédocriminelle de Zandvoort

Le réseau pédocriminelle de Zandvoort: L'Affaire Vervloesem sur BMF

Télévision française
Karl Zéro en s'entretiendra avec le journaliste Serge Garde au sujet des traitements réservés au l'activiste Marcel Vervloesem par les authorités belges
BFM, mercredi 3.6.2009 - 22 h
http://www.bfmtv.fr
(à voir via l'Internet)

Aujourd'hui (2.6.2009) Paul Van Buitenen, membre du parlement européen, rencontra Marcel Vervloesem au prison de Bruges

-------------

Jan Boeykens - Princess Jacqueline de Croÿ
Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Rue Faider 10
1060 Saint-Gilles (Bruxelles)
Tel: 0032 (0)2 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
postmaster@droitfondamental.eu
issakaba@skynet.be

LINKS:

- Werkgroep Morkhoven Skynet
- Droit Fondamental - (French, English, Italian)
- http://pedopitchoun2.blogspace.fr
- Zandvoort case
- Website - http://www.morkhoven.droitfondamental.eu/ (English, French, Italian, Dutch)
- Réseau Zandvoort
- Prisonniers politiques: Ibrahim Baryaz

PHOTOS:

- Marcel Vervloesem qui est gravement malade (cancer, maladie du coeur, diabete, maladie des reins,) et est enfermé pendant 9 mois à la prison.
- Stefaan De Clerck, Ministre de la justice belge, qui ne veut pas laisser enquêter l'affaire Zandvoort en les disparations des documents et de 7 cd-roms Zandvoort aux courts de Turnhout et d'Anvers. Il y a plus qu'un mois que le Ministre déclarait à l'avocat de Vervloesem de laisser investiger les circumstances pénintentiares de Marcel Vervloesem mais Le Ministre n'a pas respecté ce promesse.
De Clerck (membre du Parti flamand des Démocrats-Chrétiens) qui parle comstamment d'une 'justice humaine' et de son 'Masterplan pour des prisons humains' garde les prisonniers qui sont gravement malades, jusqu'au le fin de leur vie à la prison. Au même temps il va se plaindre chez le gouvernement hollandais du 'surpopulation' de ses prisons. Il y a quelques semaines que le gouvernment hollandais a accepté d'enfermer quelques centaines de prisonniers belges aux prisons hollandais qui se trouvera dans une sorte de Guantanamo hollandaise vendu à l'état belge.

Commentaren

Lieselot Bleyenberg
Voici la traduction du programme électoral de Lieselot Bleyenberg sur la presse, qui répondait au journalist Serge Garde: 'monsieur, nous ne communiquons pas au sujet de Marcel Vervloesem'.

---------


'Comme porte-parole adjointe du ministre de la justice, j'ai régulièrement des contacts avec des journalistes, des personnages de médias et autres porte parole ou attachés de presse. C'est un petit monde à part mais l'impact de leur travail sur la société n'est pas à minimiser. Ces créateurs de l'opinion construisent les idées de beaucoup de gens et sont alors vu comme le 4 ième pouvoir dans notre pays.

Dans un article d'opinion dans JONGCD&V (le magazine pour les jeunes du CD&V), j'ai déjà plaidé pour une presse correcte et neutre, et donc moins sensationnelle et polarisante. Je faisais la comparaison avec un produit de désinfection: la liberté de la presse peut révéler certaines petites affaires qui sont louches (voyez qu'est ce que passe récemment avec les socialistes wallons), comme produit de désinfection qui peut nettoyer la société. Mais une trop grand focalisation de la presse sur certaines affaires peut résulter à des viols de la vie privée des personnes et pas suffisamment d'attention à d'autres problèmes urgents. Trop de produit de désinfection peut blesser la peau.

De temps en temps, je trouve, le journalisme en Flandre n'est pas suffisamment profond. Heureusement, il y a aussi certaines initiatives comme le Fonds Decroos (constitué après le décès du jeune journaliste Pascal Decroos), qui investissent dans le journalisme d'investigation. Cet forme de média fait des enquêtes approfondies sur certains sujets, et veut voir plus loin qu'un seule titre ou une phrase impressionnante dans les journaux.

Dans les dix points de mon programme d'élection, je voulais ajouter l'idée de renforcer ce Fonds, mais le Ministre-Président flamand Chris Peeters (CD&V) était plus rapide que moi. Pendant le mois passé, il a doublé les moyens pour ce Fonds. C'est une bonne affaire !

En général nous devons être plus critique envers la presse. On ne peut pas croire tout et trop facilement toutes les choses qu'on trouve en quelques gestes sur notre clavier de notre ordinateur, sur Google. De temps en temps, on doit se poser une petite question sur les déclarations et convictions qui nous voyons dans nos émissions de l'actualité à la télévision ou ce que nous lisons dans nos journaux.

Gepost door: Yves | 02-06-09

Lettre à Wendy Vervloesem (traduction) Je sais sur que ton papa est tombé dans un piège pour quelque chose qu'il n'y a jamais été passé. Je vais te raconter ce que je sais depuis déjà des mois. Dans la période, avant que j'ai été enfermé (dans la maison de correction de Mol), j'ai eu des contacts avec Luc V. et son fils Ruben V. (également enfermé dans la maison de correction de Mol). Je devais pour Luc V. et son fils Ruben, aller acheter des drogues (en Hollande). J'ai reçu pour cela de l'argent de Luc V. Cela a duré pendant un période. Ces drogues étaient remises par Ruben à son copain Winnie VS.

Luc V., au moment où nous étions ensemble, a dit que si nous avions des problèmes et devions être arrêtés, que nous devions alors dire à la police, que nous avions obtenu ces drogues et cet argent de ton
papa pour pouvoir nous en sortir. Si nous étions enfermés, nous devions fuguer chez ton Papa. Il avait imprimés dans nos coeur que si nous avions des problèmes avec la justice, nous devions dire avoir été violés et sexuellement abusés par ton papa. Nous obtiendrons alors des avantages. Luc V. nous a dit que la justice pourrait briser ton Papa alors. Il disait que le tribunal ne pourrait jamais prouver que ces déclarations étaient inexactes. Nous devions expliquer les choses au sujet de ton papa, comme on pouvait lire de son frère Victor et la
plainte dans la gazette. Ruben était très enthousiaste de ça. Nous aurions le soutien de Victor et de ses copains. Ton Papa n'aurait
certainement pas pu se défendre contre nous.

Ainsi Luc V., a envoyé son fils Ruben régulièrement à ton Papa pour faire des photocopies de lettres. De cette façon Ruben pouvait laisser entrer son copain Winnie VS chez ton Papa. Ils devaient demander à ton Papa de pouvoir jouer sur l'ordinateur, mais en réalité ils devaient ouvrir des lignes de sex. Ruben et son copain devaient placer des affaires chez ton Papa, pour pouvoir le faire accuser. C'est la vérité.

J'ai déclaré à la police (de Herentals) comment cette affaire a été règlé, avec les drogues et Luc et Ruben V. et j'ai dit à la police que j'ai vendu des drogues à Ruben. J'ai aussi raconté à la police que je
n'ai pas fait de deal de drogues avec les plus jeunes mais que j'avais donné quelques droques à Luc V. qui les a probablement donné à son fils. Cela se trouve aussi comme ça dans le procès-verbal.

Normalement je avais informé ton papa mais je n'ai jamais pensé qu'ils iraient jusque là. Je veux en tout cas confirmer ceci et témoigner. Si tu vas voir ton Papa, alors souhaite lui beaucoup de force. Savez
Wendy, si il y a un pédophile, alors c'est le frère de ton Papa.

Victor Vervloesem voulait violer Nickske C.(le troisième jeune qui accusait Marcel Vervloesem) et moi près de l'étang 'stekkes', mais ce récit, tu le connais déjà et je te l'ai déjà raconté.

Stefan D.

Gepost door: Yves | 02-06-09

De commentaren zijn gesloten.