16-09-08

Marcel Vervloesem - 12ième jour de la grève de la faim et du soif


Interdiction de visite

mail-3


De: Jan Boeykens
A: giorgio gagliardi
Date: 16 sep. 2008
Sujet: Marcel Vervloesem et la Belgique comme centre de traffiques d'enfants

Cher Giorgio,

Marcel Vervloesem est complètement isolé à ce moment. Sa fille Wendy voulait lui rendre visite aujourd'hui, mais il le lui a été interdit, plus parce qu’elle doit à présent apporter la preuve qu'elle est la fille de Marcel. Wendy craint qu'il soit dans le coma ! Hier, j'ai écris au ministre de la justice, Jo Vandeurzen, et j'ai envoyé la copie de cette lettre à 200 adresses. Je me suis plaint de ne pas avoir encore reçu de réponse à ma lettre recommandé du 30 mai 2008 ou je lui demandais à nouveau une enquête pour définir les responsabilités dans le refus d’intégrer au dossier de Marcel, de nombreuses pièces à décharge le vol de 7 des CD-ROMS de Zandvoort à la Cour d'Appel d'Anvers, ce qui a été constatés par le Conseil Supérieur de la Justice). En couvrant des « magistrats voleurs », il prend la responsabilité de l’incarcération abusive eut égard à son état de santé, et la destruction de Marcel. J'ai rappelé à ce ministre douteux, qu'il se plaint toujours de la surpopulation dans les prisons, mais qu'en même temps, il fait enfermer sciemment en prison, un homme que tous savent innocent et gravement malade. Je lui ai dit qu'en faisant cela, lui qui a été directeur d'un hôpital et se proclame spécialiste de la santé public pour son parti de prétendue « démocratie chrétienne », il viole la convention des Droits de l'Homme qui a été signé par la Belgique.

En 2005, nous avons pu voir Marcel à la prison de Bruges sur un simple coup de téléphone, en montrant nos cartes d’identité à l’entrée. Maintenant, il faudait s’inscrire. Hier, nous sommes allé à la prison Bruges et j'ai demandé de m'inscrire. Ils ont refusé. Pour moi, le règlement m’obligerait d'écrire à Marcel et de lui envoyer une copie de ma carte d'identité. Ils ont fait une photocopie de ma carte d'identité, mais ils ne pouvaient pas en faire une pour que Marcel signe qu’il veut notre visite. Marcel nous a écrit en disant qu’ils voulaient aussi un certificat de bonne vie et moeurs et une composition de ménage pour nous laisser entrer. Tout est fait pour éviter que nous puissions le revoir en vie.

Un de nos amis écrit deux fois à Marcel, pour lui demander de visiter. Il a également envoyé une copie de sa carte d'identité. Il n'a pas reçu de réponse. Il a téléphoné cinq fois à la prison de Bruges. Ils n’arrivent pas à l’inscrire sur cette liste.

Un couple de hollandais, dont la fille a été sauvée de la prostitution par Marcel, veut absolument le revoir. Ils ont écrit à Marcel et au directeur de la prison de Bruges. Ils ont reçu la réponse de Marcel, mais pas du directeur. Hier ces parents sont venus à Bruges de Hollande (à la frontière de l'Allemagne), pour demander d'être inscrits pour lui rendre visite. Ca n’a pas été refusé mais, ils doivent attendre 5 jours, jusqu'à vendredi. Ils ont du faire 500 kilomètres.

J'ai parlé avec des autres visiteurs. Ils n'étaient pas obligés de demander un rendez-vous avec le prisonnier 5 jours d'avance. Ils étaient directement inscrits et ils pouvaient directement visiter le prisonnier. Leur simple carte d'identité suffisait, comme pour nous en 2005. Avec la carte d'identité, ils peuvent immédiatement voir les condamnations via l'ordinateur de la police.

Un gardien a expliqué que le dossier Vervloesem est 'trop médiatisé' et 'qu'ils ne veulent pas faire des fautes'. La décision du droit de visite d’un prisonnier dépend du directeur de la prison ou du gardien de service, selon lui. Il m’a dit qu'ils ne s'intéressaient pas du tout à la grève de la faim et de la soif de Marcel parce qu’il ne doit seulement exécuter sa condamnation. Je vais écrire Marcel aujourd'hui (et j'espère qu'il n'est pas encore en coma) mais j'en suis certains qu'ils vont continuer a jouer ce jeu macabre autour le droit de visite jusqu'à ce que Marcel ne soit plus capable de réagir.

J'ai écrit à l’ombudsman fédéral qui m’avait dit de le contacter si Marcel était objet de cette sanction en prison. Je lui ai déjà écrit trois fois depuis, mais il ne me répond plus.
Dans des dossiers comme celui de Marcel, l'ombudsman téléphone au cabinet de ministre de la justice, qui décide s’il a la permission d’aider. En Belgique, les nominations des ombudsmans sont politiques.

Samedi passé, Christel et Nick Vervloesem sont allés à Bruges. Nick ne pouvait pas entrer. Ils ont demandé à Christel son carnet de mariage pour lui permettre de rentrer et voir Marcel. Il était encore conscient à ce moment.Nous avons reçu une lettre du collège de procureur général de La Haie qui a auditionné Marcel au sujet du dossier Zandvoort. Cette audition devait être objet d’un rapport qui n’a toujours pas été fait. Ils semblent compter que Marcel soit si faible et si handicapé à la prison de Bruges, qu'il ne puisse plus travailler à ses dossiers.

Marcel est encore à Bruges, à l'infirmerie de la prison. Vous pouvez lui écrire si il est encore conscient:

Gevangenis Brugge - Ziekenhuisafdeling
t.a.v. Marcel Vervloesem
Legeweg 200
8200 Sint-Andries - Brugge
(Belgique)

De Belgique : Tel: 050 45 71 11 - Fax: 050 45 71 89
De l’étranger : Tel: 0032 50 45 71 11 - Fax: 0032 50 45 71 89

Diffuser cette adresse et demandez tout le monde, comme Amnesty International le fait, de lui écrire.

Protestez à:

Minister Jo Vandeurzen
Ministre de la Justice - Minister van Justitie
Waterloolaan 115
1000 Brussel (België)
Tel.: 02 542 80 21 - (0032 2 542 80 21)
Fax: 02 542 80 00 - (0032 2 542 80 00)

Algemeen Bestuur der Strafinrichtingen
Direction générale des prisons
Hans MEURISSE
Directeur general
Waterloolaan 76
1000 Bruxelles
Tel. : (0032) 02 542 82 01
Fax : (0032) 02 542 82 85

Jan

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven


Couverture judiciaire de la pédocriminalité - des enquêtes étouffées
- http://de-lachende-advocaat.skynetblogs.be/post/6142710/belgique-les-rapports-entre-la-mafia-et-la-p
- http://www.juliemelissa.be/ 'le serveur “www.juliemelissa.be” est introuvable'
- http://www.comites-blancs.be/plan.php3

Vidéos:
- http://www.dailymotion.com/alchimie33/video/x6idhy_marcel-vervloesem-petition-pour-sa_news
- http://www.youtube.com/watch?v=2PajOlfeLLY
- http://www.youtube.com/watch?v=KCdujI03CqU
- http://www.youtube.com/watch?v=MHJZZ9dtDw4
- http://www.youtube.com/watch?v=YFHui4vYaSI
- http://www.youtube.com/watch?v=LI-TTcN6Hrg
- http://www.youtube.com/watch?v=VY1Hl5rqZYE
- http://www.youtube.com/watch?v=etMKmCQmYDQ
- http://www.youtube.com/watch?v=GppAwZewpBo
- http://www.youtube.com/watch?v=tWGD-p4G95M
- http://www.youtube.com/watch?v=wtJbjXDo1fQ
- http://www.youtube.com/watch?v=iueMpyQhHyM
- http://www.youtube.com/watch?v=4EFm6dJt5So
- http://www.youtube.com/watch?v=2oUv-gb4ADg
- http://www.youtube.com/watch?v=tLuSGBjIsCo
- http://www.youtube.com/watch?v=7TcHFMgaHl0
- http://www.youtube.com/watch?v=EgNnpRyHwZk
- http://www.youtube.com/watch?v=eztlhl-CbQo
- http://www.youtube.com/watch?v=IkxpA35KBsY
- http://www.youtube.com/watch?v=H8Y-hQUeSxc
- http://www.blinkx.com/video/marcel-vervloesem-leader-du-werkgroep-morkhoven-r-sout-l-interdiction-de-distribuer-des-pamphlets/Ih3H8Z-C_iIcg9zlvGpB5A
- http://www.blinkx.com/video/action-werkgroep-morkhoven-dirrig-e-par-marcel-vervloesem-pamphletverbot/MXj28ouqkJmr-6-z7swbIw
- http://droitfondamental.eu/001-meurtre_d_un_hero_flamand_Jour_J-2-FR.htm
- http://video.google.fr/videoplay?docid=7841199076199452674&hl=fr

Commentaren

Marcel Vervloesem - 13ième jour - Diffusez ce message !
Réseaux pédocriminelles - Etouffement - Marcel Vervloesem meurtrié

Van: Jan Boeykens
Aan: giorgio gagliardi
Bcc: issakaba, laviedeperes, optima.bolan.tele2.fr, redactie.belga.be, redliege.lameuse.sudpresse.be, redaction.rtl.be, lactualite.com, journal.lesoir.be, nouvelobs.com, controverse@rll.be, bvolken.tf1.fr, rtbf.be, tf1.fr, michel.bouffiaux, lemonde.fr, lib.redaction, humanite.presse.fr, rtbf.be, llb.gazettedeliege, dh.courrier, dh.be, patricia.vandersmissen, claude.eerdekens.lachambre.be, dmorelli.liguedh.be, ibz.fgov.be, carine.tkint, olivier.de.clippele, vincent.decroly, liguedh.be, carine.tkint, josee.lejeune.lachambre.be, cjlnath, josy.arens.lachambre.be, comiteri.be, n.depotter, europol.eu.int, laruelle.fgov.be, kabinet.keulen.vlaanderen.be, laurette-onkelinx.be, kabinet.peeters.vlaanderen.be, patrick.huion.minsoc.fed.be, cabinet.mod.mil.be, magnette.fgov.be, ministerq.be, pim.vanwalleghem.premier.fed.be, sec.delizee.minsoc.fed.be, wathelet.fed.be, secretariaat.aartsbisdom, federaalombudsman.be, secr.cass.just.fgov.be, sonia.claes.just.fgov.be, csj.be, herman.van.rompuy, voorzitter.cdenv.be
Datum: 17 sep. 2008
Onderwerp: Réseaux pédocriminelles - Etouffement - Marcel Vervloesem meurtrié

Dr. Gagliardi,


Cher Giorgio,

OK Giorgio. Nous publierons votre message.

Demandez à tout le monde d'écrire des lettres recommandés mais pas seulement aux authorités belges (qui ne sont pas à confier et qui étouffent l'affaire) mais aussi aux membres du parlement européen et aux organisations des droits de l'homme en Italy.

Nous organisons les mêmes actions en Hollande, la France et la Belgique.

Hier, j'ai encore eu une réponse du cabinet de Ministre Onkelinx qui était le ministre de la justice dans le gouvernement précédent et qui est maintenant ministre de l'affaires sociales.
Son membre de cabinet a envoyé une lettre de moi au cabinet de ministre de la justice Vandeurzen mais ce ministre m'a jamais répondu sur mon lettre de 30.5.2008 concerne le vol des documents dans le dossier de Marcel et le vol des 7 cd-roms de Zandvoort au Cour d'appel d'Anvers.
Il y a quelques jour que j'ai téléphoné au cabinet de Vandeurzen. On me disait que mon lettre était perdu ou se trouvait chez le chef du cabinet.

On veut isolé Marcel complètement et étouffer toute sorte de nouvelles autour son frève de la faim et du soif. Quand il meurt, l'agence de presse Belga publiera alors un petit message que le 'chasseur des pédos autoproclamé est décédé au prison de Bruges à cause de sa santé et son grève de la faim' et le dossier du réseau Zandvoort sera fermer.

Marcel était hier à nouveau conscient.
Il se trouve complètement isolé dans une petite cellule qui est si grand comme une boîte pour des chiens. Il ne voit presque aucune personne. Ses lettres sont presque tous bloqués. Il boît un petit peu parce qu'il souffre des douleurs.
Il peut tomber à chaque moment dans un coma diabétique. Ses reins peuvent bloquer à chaque moment et il sait presque plus dormir à cause de sa souffrance fysique.
C'est pour ce raison qu'on nous a évité de visiter Marcel pendant 2 semaines.
J'ai l'impression qu'on attend vraiment sa mort et que le ministre de la justice veut gagner de temps avec ce comédie autour le droit de visite.

Est-ce que vous ne pouvez pas contacter l'ordre des médecins en Italy ?
Il y a certainement des associations internationales des médecins et des associatons qui travaillent autour le droit de l'homme en Italy ou à l'étranger qui réagisseront si on les raconte cette histoire !

Aujourd'hui, je parlerai avec des membres d'un association des droits de l'homme. J'ai fait aussi un rendez-vous avec des membres du Parlement Européen.


Jan

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven
werkgroepmorkhoven@gmail.com
issakaba@skynet.be
0032 2 537 49 97
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/
http://www.droitfondamental.eu/

Gepost door: Jan Boeykens | 17-09-08

Dr. Gagliardi (Italie) veut visiter Marcel Vervloesem
----- Original Message -----
From: Informatieambtenaar - Fonctionnaire d'Information
To: 'Giorgio Gagliardi'
Sent: Friday, September 19, 2008 2:45 PM
Subject: RE: visite a marcel V. En prison a bruges

Monsieur,

Si cette personne est détenue à Bruges, dans ce cas il convient de vous adresser à la prison de Bruges :

Penitentiair complex te Brugge
Lege Weg 200
8200 Brugge
Tél. : 32 50 45 71 11

Sinon, vous pouvez vous adresser au Service des Cas individuels de la Direction générale des Etablissements pénitentiaires :

VAN MELDEREN, CATHERINE
CONSEILLER
CAS INDIVIDUELS
DG ETABLISSEMENTS PENITENTIAIRES
tel : 32 2/5428322
e-mail : catherine.vanmelderen@just.fgov.be

Bien à vous,

Anne-Marie Ramirez Flores,
Assistante du Fonctionnaire d'Information
Cellule Communication et Information au citoyen
Service Communication et Documentation
Services du Président
SPF Justice
Boulevard de Waterloo n° 115
1000 Bruxelles
Tél : 02/542.66.97
Fax : 02/542.70.39
Courriel : info@just.fgov.be
www.just.fgov.be

Gepost door: Morkhoven | 19-09-08

Marcel Vervloesem - 20ième jour - Diffusez ce message !
La situation de Marcel Vervloesem qui commençe demain à son 20ième jour de la grève de la faim en du soif au prison de Bruges

-------

Il y a 10 jours que les parents hollandais qui soutiennent Marcel ont écrit à Marcel et ont ajouté un copie de leur carte d'identitité.

Ils ont déjà 3 fois téléphoné mais ils ne sont pas encore été inscrit.

J' ai écrit de cet affaire à Sibylle Haesebrouck, directrice du prison de Bruges (sibylle.haesebrouck@just.fgov.be)

Marcel est très faible. Il parle encore bien mais peut tomber demain dans in coma diabétique dont il ne resort plus.

Marcel reçoit ses lettres maintenant il mais demande de rester écrire par lettre recommandé.

Marcel a reçu, après presque 20 jours, son machine à écrire mais il n'a plus beaucoup d'energie pour écrire des lettres. C'était alors bien calculé par la justice.

Il reste isolé dans un chambre qui est fait pour des hommes qui sont infectés.
Il reçoit seulement trois fois par jour une infirmière qui controle son sang.
Ses bras sont plein des taches bleus pace qu'on trouve plus ses veines.
Il est complètement isolé des autres prisonniers.
Il ne voit aucune personne sur son chambre fermé.
Il sort son chambre seulement si il ya de visite.

Ses avocats (qui viennent sur demande de son avocat Maître Raf Jespers) peuvent seulement parler avec lui pendant 5 ou 10 minutes.
Alors ses droits sont à nouveau vilolés.

Il reçoit des bouteilles de l'eau qui sont si chaud qu'il ne le peut pas boire (il prend 2 verres d'eau et normalement on doit boire des liters si on veut rester en vie chez une grève de la faim).

Ses petits-enfants sont emmerdés à l'école ('votre grand-père est un pédophile').

Au moment de son transfert à Bruges son sucre était très, très haut (560) et on a retarder son transfert sans informer sa fille. Le jour avant son transfert son sucre était déjà venu sur 480. Il ne sait pas vraiment qu'il était en coma et il ne se souvient pas qu'on a transfermé au clinique de Turnhout comme le 'journaliste' Yvo Meulemans du journal Het Nieuwsblad écrivait.

Le médecin a dit à Marcel qu'il ne sera pas là-bas si Marcel tombe en coma et qu'on va le transferrer alors à l'hôpital Sint-Jan de Bruges.

Gepost door: Jan Boeykens | 23-09-08

De commentaren zijn gesloten.