24-07-08

Le vol des cd-roms de l'affaire Zandvoort


Le vol des cédéroms de l'affaire Zandvoort que le Roi avait transmit au procureur-général de la court d'appel d'Anvers: 'séparation des Pouvoirs'...

15.7.2008Koning


ZoeGenot.imagesBruxelles, 7.7.2008

Madame Zoé Genot,
Députée fédérale, siégeant à la Chambre des Représentants
tête de liste ECOLO à la Chambre pour Bruxelles - Hal - Vilvorde

Chère Zoé,

Comme vous savez, Marcel Vervloesem a été condamné sur base d'un dossier incomplet à 4 ans de prison. C'est clairement une manière d'étouffer l'affaire Zandvoort, dont il est présenté comme le "chef", alors que sans lui, personne ne connaîtrait l'existence du réseau.

Nous avons aussi découvert qu'il n'y a pas de disparus que les documents et les témoignages du dossier de Marcel mais également 7 cédéroms avec les photos de Zandvoort que le Werkgroep Morkhoven avait transmit au Roi et que le Roi avait transmit via Tony Van Parys, en ce temps ministre de la justice, au procureur-général Christine Dekkers de la court d'appel d'anvers. Le conseil supérieur de la justice nous a confirmé ces vols.

J'ai alors écrit par lettre recommandé (avec avis de reception) au ministre de la justice Vandeurzen et au Roi lui-même. J'ai aussi écrit au Jacques van Ypersele, Tony Van Parys et les membres de la commission de la justice du sénat.

Ni van Ypersele, ni les membres du sénat ne m'ont répondu. Van Parys m'a répondu qu'il attend les 'résultats de l'enquête'. Je lui ai demandé quelle enquête parce que les enquêtes concernant les cédéroms Zandvoort et Marcel Vervloesem sont fermées. Van Parys ne m'a pas répondu.

L'avocat-général Marc Tack de la 14ième chambre de la court d'appel d'Anvers, lui aussi, a confirmé la disparition des cédéroms et en même temps, qualifiait le dossier Zandvoort avec 88.539 victimes (selon un rapport du police fédéral) de 'bulle crevée'.

Vous avez interpellé ministre Onkelinx sur l'enquête des cédéroms Zandvoort. Elle n'avait pas voulu répondre et qualifiait le dossier de 'dossier individuelle dont elle ne voulait pas donner de détails'.

Est-ce que vous pouvez interpeller Vandeurzen pour qu'il prenne ses responsabilités ?

Marcel, (qui vient de devenir grand-père pour la cinquième fois), a décidé, que s'il était enfermé, qu'il débutera directement une grève de la faim. Il y a peu de chance qu'il y survive. Son état de santé est alarmant. Non seulement cardiaque et lourdement diabètique, on vient de découvrir qu'on lui a caché un premier cancer il y a 3,5 ans à la prison de Turnhout. On lui avait dit qu'il ne pouvait pas faire de chimiothérapie à cause du diabète, mais il parrait que c'est un mensonge. Il a déjà eu deux métastases.

Nous pensons que les autorités belges ont l'intention, après la mort de Marcel, de fermer définitivement le dossier Zandvoort et de detruire les cédéroms en silence.

En l'attente de votre réponse, Jacqueline de Croÿ (Fondation Princesses de Croÿ et Massimo Lancellotti), se joint à moi pour vous rappeler notre meilleur souvenir,

Jan

Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Rue Faider 10
1060 Saint-Gilles
Belgique
nr. 443.439.55
Tel/Fax 02 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/

PS. Si vous êtes interessé: il y a quelques jours que Marcel a été invité par la justice à De Lahaye pour une audition concernant les cédéroms de Zandvoort.



- http://www.zoegenot.be/CD-roms-pedocriminels-Onkelinx.html
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Ministre+Onkelinx+Zandvoort&btnG=Recherche+Google&meta=
- http://www.google.fr/search?hl=fr&q=affaire+zandvoort&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Gina+Bernaer+Pardaens&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&pwst=1&sa=X&oi=spell&resnum=0&ct=result&cd=1&q=Gerrit+Ulrich+Zandvoort&spell=1
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Jacobs+zicot+turnhout&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.janettseemann.info/
- http://www.lepeededamocles.info/
- http://www.droitfondamental.eu/

17:58 Gepost door Jaap in Actualiteit | Permalink | Commentaren (2) | Tags: roi albert |  Facebook |

Commentaren

'Rien n'a changé. La réforme, c'est une catastrophe!'
Bruxelles - Dans les mois qui ont suivi l'affaire Dutroux, la justice et la police ont subi un gigantesque bouleversement. Adieu la gendarmerie et les polices communales, bonjour la police fédérale et les polices locales.

Cette réforme devait, en principe, faire que les erreurs du passé ne puissent se reproduire. Mais voilà, entre espoir et réalité, il y a une marge. Un fossé, même! Et comble du comble, alors que ce remaniement avait été consécutif à une affaire de pédophilie, voilà que c'est justement cette matière qui est désormais la moins exploitée.

En cause, la répartition des compétences. La police fédérale ne s' occupe que du tourisme sexuel, des réseaux et du phénomène international.
Quant au reste, c'est du domaine de la police locale. Ces policiers, sans les vexer ou les sous-estimer, sont bien évidemment moins expérimentés que les policiers fédéraux, qui, pour la plupart, traitent cette matière depuis de nombreuses années.

"Les policiers de la locale ont une formation de 13 jours", nous explique un enquêteur fédéral.
Alors, forcément, parfois ça dérape.On passe à côté de victimes, d'auteurs ou même de phénomènes. Exemple, la place Anneessens à Bruxelles, où, selon les informations recueillies, on sait qu'il se passe des drôles de choses en matière de moeurs.
Les cassettes pédophiles y circuleraient aussi facilement que les voitures...

"C'est la locale qui devrait s'en occuper, mais les policiers qui sont déjà eux-mêmes surchargés avec les affaires courantes estiment que c'est de la pédophile organisée et que, donc, c'est pour nous", explique un enquêteur fédéral. Résultat: personne n'y va!
Selon la procédure, le P.-V. rédigé devrait être envoyé au parquet, qui, si besoin est, le redistribuera.
En parlant du parquet, il faut préciser qu'il y a quelques années , il y avait des substituts spécialisés dans les affaires des moeurs. Et maintenant ? La réponse est claire: non, du côté francophone alors que c'est là qu'il y a le plus de dossiers.
Par contre, du côté néerlandophone, il demeure un magistrat spécialisé, pour 30 fois moins de dossiers!
"La réforme, c'est une catastrophe!
S'il devait y avoir une deuxième affaire Dutroux, je ne sais pas comment on ferait. Est-ce que l'on s'en apercevrait seulement ? Dire que toute la réforme est consécutive à l'affaire Dutroux et que c'est ce secteur qui est finalement le plus négligé!"

Pourtant, Glenn Audenaert, le directeur du service judiciaire
d'arrondissement (le SJA) de Bruxelles, donne tous les moyens qu'il peut à son équipe.

"Il faut tout regarder. On ne peut pas risquer de passer à côté d'une victime. Il y a parfois des pervers qui mettent des séquences pédophiles de quelques secondes au milieu d'un dessin animé. Il faut donc être très attentifs", explique un enquêteur de la section.

"Si un policier passe à côté de 2 kilos de cocaïne, ce n'est pas dramatique, mais si on passe à côté d'un pédophile..."
La cellule traite de nombreux dossiers. Trop. En plus, chaque affaire n'est traitée que par un seul policier.
Effectif réduit oblige. "C'est dangereux pour l'objectivité, et surtout pour la charge émotionnelle. Si on part en vacances, le dossier s'arrête!"
Si les hommes sont motivés, ce sont les moyens qui manquent. "Il n'y a toujours pas de banque de données des pédophiles. S'il y a un enlèvement d'une fillette dans un quartier, on sera incapable de dire s'il y a des pédophiles qui habitent dans les environs."
Par rapport aux autres pays européens, la Belgique est donc à la traîne.
"Partout ailleurs, il y a des policiers spécialisés qui traquent
quotidiennement ce fléau sur Internet.
Il y a bien le CCU, mais il est pris par tant d'autres dossiers!"

Et un policier de préciser: "En Belgique, c'est une justice de catastrophe. On déplace les moyens en fonction des événements. Et maintenant, c'est la vague terroriste. Donc, tous les moyens sont attribués à cette matière."

Emmanuelle Praet

(La Dernière Heure - 16 et 17 octobre 2004 - Page 18)

Gepost door: Werkgroep Morkhoven | 27-07-08

'Dignité'
----- Original Message ----- From: "Jan Boeykens"
To: <dignite@yahoogroupes.fr>
Cc: werkgroepmorkhoven; "Giorgio Gagliardi";
"Kamal Afettat"; arensgilberte; "marleen Boeykens"; "Coline Crèvecoeur"; p.poupard1; "christel breugelmans";
colinearcenciel@yahoo.fr; dentisterie_sociale; "GENOT Zoe"ecolo.be; issakaba; "Janett Seemann"; journal@lesoir.be; "Ruf Nachtergaele"; "Olivier BICHAT GOBARD"; "Roelie Post"; "Peter Helsen"; "RUSSO Carine" ecolo.be; wit.comité
Sent: Thursday, August 21, 2008
Subject: 'Dignité humaine'


Aux membres de Dignité

Cher ami(e)s,

J'ai lu que le groupe 'Dignité' a pour objet des discussions sur la dignité humaine.

Je me demande pourquoi Dignité ne fait rien pour soutenir Marcel Vervloesem de notre groupe qui commençera une grève de la faim et de la soif le 5.9.2008 et refusera de prendre ses médicaments pour son coeur, son diabètes et son cancer. Il refusera aussi tout traitement médical et toute réanimation. Cette grève lui donne un maximum d'une semaine de chance de survie.

Marcel a lutté pendant vingt ans contre les réseaux pédocriminels et a reçu les félicitations du président du Conseil de l'Europe pour son travail en 1998.


Jan Boeykens
Président du Werkgroep Morkhoven

Gepost door: Jan Boeykens | 21-08-08

De commentaren zijn gesloten.