27-11-07

CD-roms pédocriminels : Onkelinx refuse de répondre !


ZoeGenot.imagesOnkel0810brussel






Depuis 2001, la justice belge possède 21 CD-roms de pédopornographie et sadisme où apparaissent plus de 80.000 enfants, mais aussi des adultes. Quel traitement par la Justice belge ? Pas de réponse !

Question de Mme Zoé Genot à la vice première ministre et ministre de la Justice sur "le suivi apporté au dépôt en justice de CD-Roms de pornographie enfantine" (n° 7387)

08.01 Zoé Genot (ECOLO) : Monsieur le président, il s’agit d’un dossier relativement ancien puisqu’en 2001, à l’occasion d’enquêtes dans des affaires de pédopornographie, 21 cd-rom auraient été remis au procureur Bourlet et transmis par la suite à la justice de Turnhout. Ils contiennent des dizaines de milliers d’images de pédopornographie de divers types, des photos d’enfants et d’adultes. Certains s’inquiètent du traitement de ces cd-rom et veulent être sûrs que ces images ont été traitées, communiquées aux organismes internationaux se chargeant de les rassembler - par exemple la base de données d’Interpol, à Lyon - pour permettre de recroiser des données, voir si de nouveaux enfants pouvaient être identifiés ou s’il s’agissait de vieilles photos, entre autres choses. Ces échanges d’informations sont très importants.

À l’occasion d’une question écrite que je vous ai adressée précédemment, vous me disiez que ce dossier allait être examiné par le parquet de Turnhout et que l’affaire serait traitée lors de l’audience du 10 mars 2004. Lors de cette fameuse audience, il semblerait que le procureur ait dit qu’il n’avait pas été du tout question de traiter ces cd-rom. C’est la raison pour laquelle j’aimerais insister : où sont ces cd-rom, qu’en a-t-on fait et que reste-t-il à faire ?

08.02 Laurette Onkelinx, ministre : Monsieur le président, chère collègue, j’ai demandé des explications sur ce dossier au procureur du Roi de Turnhout. Il confirme que le dossier répressif concernant les cd-rom a bien été traité par son parquet et que des poursuites pénales ont été engagées contre l’inculpé. Cette affaire est toujours en cours devant le tribunal correctionnel de Turnhout.

08.03 Zoé Genot (ECOLO) : Il s’agit de l’affaire de l’association Morkhoven. Le seul procès en cours à l’heure actuelle est le procès contre Marcel Vervloesem, c’est-à-dire la personne qui a donné les cd-rom. Outre cette instruction qui décidera si cette personne est coupable ou non, j’espère qu’il y aura un véritable traitement de ces cd : il faut examiner chacune des images, identifier les adultes repris dessus et communiquer ces données à Interpol. Le fait que l’on n’arrive pas à obtenir de réponse sur le traitement de ces données, alors qu’elles sont disponibles depuis 2001, n’est pas de nature à rassurer les personnes qui sont particulièrement sensibles à ces questions. Au contraire, c’est de nature à les inquiéter et à nourrir leur imagination de fantasmes divers. J’espère donc qu’il sera possible d’obtenir une réponse plus précise dans un avenir proche.

08.04 Laurette Onkelinx, ministre : Vous savez que, pour les dossiers individuels, nous ne pouvons pas donner de réponse précise.

08.05 Zoé Genot (ECOLO) : Je n’ai posé aucune question sur des dossiers individuels. J’ai posé une question concernant 20 cd-rom, qui sont dans les mains de la justice depuis 2001.

08.06 Laurette Onkelinx, ministre : C’est bien ce que je dis : c’est un dossier précis.

08.07 Zoé Genot (ECOLO) : Comment ces cd-rom ont-ils été traités ? Les données, les images ont-elles été communiquées à Interpol ? Y a-t-il eu un croisement des données entre les différentes justices. Je ne vois absolument pas en quoi mes questions affecteraient l’examen d’un dossier individuel.

Commission de la Justice du 14 juin 2005

- http://www.zoegenot.be/CD-roms-pedocriminels-Onkelinx.html
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Laurette+Onkel...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Elio+Di+Rupo+O...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Freddy+Thielem...

- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=réseau+pédo+&b...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=pédo+réseau+Ta...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=réseau+pédo+Ma...
-http://www.google.be/search?hl=fr&q=pédophilie+réseau+Zan...
- http://www.google.be/search?q=Onkelinx+Zandvoort+pédo&hl=...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Opération+Haml...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Pédo+Taveirne&...
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Opération+Koal...
- http://www.juliemelissa.be/spip/article.php3?id_article=57
- http://www.droitfondamental.eu/06-Ylena_lead_to_maddie-FR...

werkgroep_morkhoven@hotmail.com

CD-ROMS ZANDVOORT - PROCES MARCEL VERVLOESEM - 5 DECEMBRE 2007 - 14.00 H. - WAALSE KAAI - COUR D'APPEL ANVERS

Photos: Zoé Genot du Parti des Verts - Ministre de la Justice Laurette Onkelinx et son clan du Parti Socialiste (Freddy Thielemans et Elio Di Rupo)

21:17 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (9) |  Facebook |

18-11-07

Europol et Eurojust démantèlent un vaste réseau pédophile


Opération 'Koala'

Actie11.07.BIBU7_GH31JGHBJ.1+FBI7_koalaEuropol et Eurojust démantèlent un vaste réseau pédophile en 5 Nov 2007

Europol et Eurojust ont identifié 2500 individus, issus de 19 pays et permis de saisir des dizaines d’ordinateurs, des milliers de vidéos et plus d’un million d’images lors du démantèlement d’un réseau pédophile international.

Le 5 novembre 2007, les responsables d’Europol et Eurojust ont présenté les détails de leur action simultanée contre un réseau pédophile international. Grâce aux enquêtes coordonnées par les deux organes européens, 2500 individus issus de 19 pays ont été identifiés comme clients de sites Internet comportant des images d'enfants mineurs soumis à divers abus. Les policiers ont également mis la main sur des milliers d'ordinateurs, 50 000 courriers électroniques et plus d’un million d'images. L’enquête a permis l'arrestation de 92 personnes.

L’enquête a commencé en 2006 avec la découverte en Australie d’une vidéo comportant des images d’enfants mineurs soumis à divers abus. La vidéo avait été enregistrée en Belgique par un Italien qui a été interpelé. Après perquisition, la police italienne a découvert à son domicile d’importantes quantités de matériel pédophile ainsi que de l’argent liquide généré par ce trafic. Elle a fait suivre tous ces documents ainsi que les informations sur les clients à Europol, à La Haye. Ces documents furent analysés et transmis aux autorités des pays dont des ressortissants étaient identifiés comme clients.
Des enquêtes furent ensuite lancées dans chaque pays. Europol et Eurojust, travaillant ensemble, ont organisés toute la coopération entre les pays concernés, invitant 28 pays à se réunir dans leurs locaux.

Pour le directeur d’Europol, Max-Peter Ratzel, cette enquête a demandé beaucoup de temps, mais le fait que les auteurs de ces agressions atroces soient aujourd’hui devant la justice justifie chaque heure de travail. Lors d’une conférence de presse, le vice-président d’Europol, Mariano Simancas, a souligné que la clé de ce succès résidait dans l’échange de données entre les États membres. Selon lui, la qualité des rapports d’information a été louée par les États impliqués et a joué un rôle crucial pour l’obtention des mandats d’arrêt.

Europol et Eurojust sont tous deux basés à La Haye. L'objectif d'Europol, l’office européen de police, est d’aider les États membres de l'Union européenne à coopérer plus étroitement et plus efficacement dans la prévention de la criminalité internationale organisée.

Eurojust a été créé en 2002 dans le but d’améliorer la qualité de la coopération et de la coordination entre les autorités judiciaires des États membres, chargées des enquêtes et des poursuites.

http://www.thehaguelegalcapital.nl/eCache/DEF/8/523.TGFuZz1GUg.html
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=réseau+Zandvoort&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?hl=nl&q=Opération+Koala&btnG=Google+zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Pascal+taveirne+Bruges&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Marzola+pédo&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Opération+Hamlet&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=eurojust+pédo+presse&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Eurojust+a+été+créé+en+2002&btnG=Zoeken&meta=

http://www.droitfondamental.eu/

16:37 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

12-11-07

Operation 'Koala'


Operation 'Koala': Worldwide child sex network broken up

Coninsx.06-eu-un_en_img_4923 victims identified - Italian, Belgian suspected of masterminding videos

THE HAGUE, Netherlands - Police and prosecutors from across Europe have arrested 92 suspects allegedly linked to a network that produced and sold child abuse videos to 2,500 customers around the world, authorities said Monday.

The videos, ranging from girls in provocative poses to a father raping his young daughters, were sold to clients in 19 countries including teachers, doctors, lawyers and computer experts, prosecutors said.

The 23 victims, aged 9 to 16, were mainly Ukrainian girls duped into performing sex acts with promises of lucrative modeling careers.

The 15-month investigation — code-named Operation Koala — was triggered by the Australian police discovery in July 2006 of a video depicting a Belgian father raping his daughters, aged 9 and 11, said Menno Hagemeijer of the serious crime department of pan-European police organization Europol.

The huge investigation should "give a really clear signal to everybody that this activity is illegal, unacceptable and revolting," said Belgian prosecutor Michele Coninsx. "It is touching on the lives and souls of youngsters who cannot speak for themselves."

NBC World Blog - updated 12:21 p.m. ET Nov. 5, 2007
http://0-www.msnbc.msn.com.millennium.unicatt.it/id/21637966/


Prosecutor Michèle Coninsx:

Michèle Coninsx holds a Bachelor’s degree in law, a Bachelor’s degree in Criminology and also an Upper secondary school teaching degree (law) (Vrije Universiteit Brussel, Belgium). She has been instructor-expert with the Civil Aviation Administration Belgium (Ministry of Transport) in the fields of civil, judicial, constitutional, penal, criminal procedure, air law and aviation security. She has also been anti-terrorism instructor in the air with the National Aviation Security Committee (CAA). She has been Deputy (Substitute) Public Prosecutor at the Prosecutor’s Office of the Court of First Instance of Brussels (Belgium). She has been a member of the organised crime, serious larceny and anti-terrorist unit, responsible for armed robbery cases, terrorism, aviation crime, forgery and the application of the Schengen Agreement, etc. She has been - and is still - guest speaker at several international conferences. She has given courses on combating terrorism in the air and aviation security abroad at official aviation bodies, in the framework of the International Civil Aviation Organisation. She acts presently as national magistrate specialised in terrorism (since November 1997). She is also Belgian Representative of Pro-Eurojust (since March 2001) as well as Chairman of ProEurojust (since July 2001).

----------

Photo: EC Delegation in Geneva. Members of the European Parliament visit Geneva for the 59th session of the Commission on Human Rights. Left to right: Marie-Anne Coninsx, EC Delegation in Geneva; Edward McMillan-Scott (EPP-ED, United Kingdom); Carlo Trojan, Head of EC Delegation in Geneva; Bob van den Bos, Head of MEP Delegation (ELDR, Netherlands); Michael Cashman (ESP, United Kingdom); and Armin Laschet (EPP-ED, Germany), April 2003.
http://www.europa-eu-un.org/articles/en/article_1008_en.htm

11:29 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (1) |  Facebook |

02-11-07

L'affaire de l'Arche de Zoé "affaiblit la position de la France"


getafpmediaL'affaire de l'Arche de Zoé "affaiblit la position de la France avant l'arrivée de la force de stabilisation" au Tchad - Trois questions à Emmanuel Dupuy, président de l'Institut prospective et sécurité de l'Europe (IPSE) et spécialiste de l'Afrique.




- L'affaire de l'Arche de Zoé va-t-elle modifier les relations entre la France et le Tchad ?

Sans me prononcer sur le fond, on perçoit que l'opération menée par l'Arche de Zoé est très mal ficelée, douteuse financièrement et sans aucun objectif réellement humanitaire.
La France est dans une posture difficile car elle doit expliquer pourquoi elle n'a pas été suffisamment vigilante et pourquoi elle a été incapable d'empêcher cette opération menée par des "pieds nickelés" de l'humanitaire. Quoi qu'il arrive, il restera des séquelles de cette affaire, car la diplomatie française est obligée d'adopter une position défensive alors qu'elle s'était montrée la plus volontariste, avec les Anglais, pour l'installation d'une force de stabilisation dans la région (Eufor).

----------

- Dans quelle mesure le président Déby va-t-il instrumentaliser cette affaire à son profit ?

Cette affaire tombe à pic pour Idriss Déby. Le président tchadien tolère l'intervention de l'Eufor, mais on ne peut pas dire qu'il l'attende avec une franche impatience. Cette force de stabilisation va notamment focaliser l'attention sur le fait qu'il n'arrive pas à stabiliser cette région de l'est du Tchad.

Quand il parle de "vente" d'enfants, de "pédophilie" ou de "ventes d'organes", il cherche à se repositionner sur la scène intérieure. Cela peut lui redonner une légitimité dans un pays où il ne représente pas toutes les composantes de la population. Mais cela va également lui permettre de reprendre une place sur la scène internationale, en détournant l'attention jusqu'ici focalisée sur les problèmes des rebelles dans l'est du pays.

Il pourrait enfin instrumentaliser cette affaire à son profit en demandant par exemple que la stabilisation de la région – face notamment aux rebelles qui défient le pouvoir central – fasse partie des missions de l'Eufor Tchad-RCA, telles que décidées par l'UE le 15 octobre dernier, ce qui n'est pour l'instant pas le cas. On est dans une stratégie de poker : Idriss Déby a un joker et il va faire monter les enchères.

---------

- Quelles conséquences pourraient avoir cette affaire sur le terrain ?

Cette affaire va compliquer la mise en place de l'Eufor-Tchad-RCA parce que les 4 000 militaires qui la composeront à terme ne vont pas arriver dans un très bon climat général, alors que leur objectif est d'assurer un environnement stable pour les réfugiés ou les personnes déplacées et de permettre aux humanitaires de travailler sans entraves. Mais cela affaiblit également la légitimité des nombreuses ONG au Tchad qui s'occupent des réfugiés du Darfour. Au cours des prochains mois, leur travail ne va pas être facilité. L'attention de la communauté internationale sera renforcée. N'Djamena sera très "vigilant", voir plus regardant quant à leurs activités.

LEMONDE.FR | 29.10.07 | 15h37 - Mis à jour le 29.10.07 | 20h03

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-972477,...


FranseZwarteminister.keyimg20071026_8355062_2Tchad : 9 Français arrêtés avec 103 enfants - La secrétaire d'Etat française Rama Yade qualifie cette action d'illégale

La police tchadienne a arrêté jeudi neuf Français qui s'apprêtaient à quitter le Tchad par avion en compagnie de 103 enfants africains, dans le but de les faire adopter, ont rapporté le gouvernement de N'Djamena et des diplomates français.

Parmi les personnes arrêtée figure le président d'une ON appelée Arche de Zoé, qui avait déclaré cette année que son organisatio avait l'intention de ramener en France des orphelins de la région soudanais du Darfour, afin qu'ils soient adoptés, a-t-on déclaré à Paris de source diplomatique.

Le ministre tchadien de l'Intérieur, Ahmat Mahamat Bachir, a précisé que les neuf ressortissants français avaient été arrêtés à l'aéroport d'Abéché, dans l'est du Tchad, près de la frontière avec le Soudan, et qu'ils étaient sous la garde des policiers de la ville.

Pas tous orphelins

"Ils n'avaient aucune autorisation officielle. Nous avons ouvert une enquête", a dit Bachir à Reuters par téléphone.

Selon le ministre tchadien de l'Intérieur, des petits Tchadiens sont au nombre des 103 enfants, qui ont de trois à huit ans. Tous ne sont pas orphelins, a ajouté Bachir.

Risque de trafic d'enfants

Dans un entretien à paraître vendredi dans le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France, Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'homme du gouvernement français, souligne qu'"on ne sait rien des conditions du regroupement de ces enfants". "On ne connaît rien de leurs origines, de leur nationalité et de la réalité de leur situation familiale et communautaire", ajoute-t-elle.

"Les enlever comme ça est - de mon point de vue - illégal et irresponsable", poursuit-elle. Priée de dire s'il est possible de parler de trafics d'enfants, elle répond: "Nous n'avons pas encore assez d'éléments pour le dire, mais il y a des risques." De source diplomatique, on déclarait jeudi à Paris que les enfants venaient sans doute de la région d'Adré, à la frontière tchado-soudanaise. "Certains pourraient peut-être venir du Darfour, d'autres du Tchad", ajoutait-on de même source.

L'ONG savait l'illégalité de sa démarche

"Le moins qu'on puisse dire c'est que les gens d'Arche de Zoé étaient très loin de ne pas savoir que ce qu'ils envisageaient était (...) d'abord fortement déconseillé, et éventuellement, s'il s'agissait d'adoption, illégal", ajoute-t-on de même source. Dans Le Parisien, Rama Yade dit avoir appelé l'association "à la plus grande vigilance" dès le 3 août dernier.

Dans un communiqué, le ministre français des Affaires étrangères a condamné "avec fermeté" jeudi l'opération que comptait mener à bien Arche de Zoé. "Le Tchad comme le Soudan, dont ces enfants pourraient être originaires, sont des Etats souverains qui n'autorisent pas l'adoption. Il est aujourd'hui impossible pour une famille française de lancer une procédure d'adoption d'un enfant tchadien ou soudanais", a déclaré le Quai d'Orsay.

L'ONG pourrait avoir encaissé plus d'un million d'euros

Des familles de France et de Belgique ont payé pour que les enfants soient acheminés vers un aérodrome situé à Vatry, près de Reims, à 120 km à l'est de Paris, a-t-on indiqué de source diplomatique à Paris, en disant penser qu'"elles auraient payé entre 2800 et 6000 euros (chacune) pour recevoir un enfant".

"Il y a environ 300 familles qui auraient contribué et quand vous faites la multiplication, si on ne s'est pas trompés, ça fait un peu plus d'un million d'euros", a-t-on ajouté.

agences/fm - 26.10.2007

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=8355...

----------

- http://www.google.be/search?hl=nl&q=L%27Arche+de+Zoé&btnG...
- http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=L%27Arche+de+Z...

11:51 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (13) |  Facebook |

Kinderhandel: Bijna alle kinderen Arche de Zoé hebben minstens één ouder


art_large_54469Bijna alle kinderen die de Franse organisatie Arche de Zoé naar Frankrijk wilde brengen, zeggen dat ze minstens één volwassene hebben die ze als hun ouder beschouwen. Dat blijkt uit een rapport van het Rode Kruis, Unicef en het Hoog Commissariaat voor Vluchtelingen. De kinderen verklaarden ook dat ze uit Tsjadische dorpjes komen, gelegen in het grensgebied met Soedan.

"De gesprekken die we de voorbije dagen hebben gehad met de 21 meisjes en 82 jongens tussen 1 en 10 jaar doen uitschijnen dat 85 van hen uit dorpjes komen in het grensgebied tussen Tsjaad en Soedan", stellen het Internationale Comité van het Rode Kruis (ICRC), het Hoog Commissariaat voor Vluchtelingen van de VN (UNHCR) en VN-kinderrechtenorganisatie Unicef. Volgens een woordvoerster van het UNHCR gaat het wel degelijk om Tsjadische dorpjes. "Dat wil evenwel nog niet zeggen dat ze de Tsjadische nationaliteit hebben", klinkt het.

"Tijdens de gesprekken hadden 91 kinderen het ook over een familiale situatie met minstens één volwassene die ze als hun ouder beschouwden", aldus nog het communiqué. De organisatie L'Arche de Zoé beweert dat ze wezen uit Darfoer wilde redden van de dood. In totaal waren 103 kinderen betrokken. Enkele kinderen zijn te jong om informatie over hun situatie te geven. De kinderen verblijven momenteel in een weeshuis in Abéché. Hun gezondheidstoestand is voorlopig "niet zorgwekkend", klinkt het nog.

Op dit moment zijn negentien personen in beschuldiging gesteld en opgesloten wegens "medeplichtigheid aan ontvoering van minderjarigen" en "oplichting". Het gaat om negen Fransen, zeven Spanjaarden, twee Tsjadiërs, en een Belgische piloot. Het emiraat Dubai heeft intussen aangeboden om via het noodfonds 'Dubai Cares' geld uit te trekken om de kinderen te herenigen met hun ouders. (belga/dm)

De Morgen, 1.11.2007


- http://www.google.be/search?hl=nl&q=L%27Arche+de+Zoé&btnG...
- http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Kinderhandel&b...
- http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&sa=X&oi=spell&re...

10:48 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (5) |  Facebook |