18-11-07

Europol et Eurojust démantèlent un vaste réseau pédophile


Opération 'Koala'

Actie11.07.BIBU7_GH31JGHBJ.1+FBI7_koalaEuropol et Eurojust démantèlent un vaste réseau pédophile en 5 Nov 2007

Europol et Eurojust ont identifié 2500 individus, issus de 19 pays et permis de saisir des dizaines d’ordinateurs, des milliers de vidéos et plus d’un million d’images lors du démantèlement d’un réseau pédophile international.

Le 5 novembre 2007, les responsables d’Europol et Eurojust ont présenté les détails de leur action simultanée contre un réseau pédophile international. Grâce aux enquêtes coordonnées par les deux organes européens, 2500 individus issus de 19 pays ont été identifiés comme clients de sites Internet comportant des images d'enfants mineurs soumis à divers abus. Les policiers ont également mis la main sur des milliers d'ordinateurs, 50 000 courriers électroniques et plus d’un million d'images. L’enquête a permis l'arrestation de 92 personnes.

L’enquête a commencé en 2006 avec la découverte en Australie d’une vidéo comportant des images d’enfants mineurs soumis à divers abus. La vidéo avait été enregistrée en Belgique par un Italien qui a été interpelé. Après perquisition, la police italienne a découvert à son domicile d’importantes quantités de matériel pédophile ainsi que de l’argent liquide généré par ce trafic. Elle a fait suivre tous ces documents ainsi que les informations sur les clients à Europol, à La Haye. Ces documents furent analysés et transmis aux autorités des pays dont des ressortissants étaient identifiés comme clients.
Des enquêtes furent ensuite lancées dans chaque pays. Europol et Eurojust, travaillant ensemble, ont organisés toute la coopération entre les pays concernés, invitant 28 pays à se réunir dans leurs locaux.

Pour le directeur d’Europol, Max-Peter Ratzel, cette enquête a demandé beaucoup de temps, mais le fait que les auteurs de ces agressions atroces soient aujourd’hui devant la justice justifie chaque heure de travail. Lors d’une conférence de presse, le vice-président d’Europol, Mariano Simancas, a souligné que la clé de ce succès résidait dans l’échange de données entre les États membres. Selon lui, la qualité des rapports d’information a été louée par les États impliqués et a joué un rôle crucial pour l’obtention des mandats d’arrêt.

Europol et Eurojust sont tous deux basés à La Haye. L'objectif d'Europol, l’office européen de police, est d’aider les États membres de l'Union européenne à coopérer plus étroitement et plus efficacement dans la prévention de la criminalité internationale organisée.

Eurojust a été créé en 2002 dans le but d’améliorer la qualité de la coopération et de la coordination entre les autorités judiciaires des États membres, chargées des enquêtes et des poursuites.

http://www.thehaguelegalcapital.nl/eCache/DEF/8/523.TGFuZz1GUg.html
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=réseau+Zandvoort&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?hl=nl&q=Opération+Koala&btnG=Google+zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Pascal+taveirne+Bruges&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Marzola+pédo&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Opération+Hamlet&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=eurojust+pédo+presse&btnG=Zoeken&meta=
http://www.google.be/search?num=20&hl=nl&q=Eurojust+a+été+créé+en+2002&btnG=Zoeken&meta=

http://www.droitfondamental.eu/

16:37 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.