28-02-07

Verdwijningszaak Tiffany Warnotte (2)

 

Tiffany: éléments nouveaux

 

Image Hosted by ImageShack.usDit bericht maakt deel uit van een aantal berichten en artikels die gepubliceerd werden naar aanleiding van de verdwijning van Tiffany Warnotte. Het meisje werd intussen (toevallig) door een scherpziende visser weergevonden.

-------------

La voiture d'un voisin examinée: des traces ont réagi à la fluorescéine

Il a fallu huit mois et demi pour faire apparaître la possibilité d'une autre vérité ! La voisine -âgée de 19 ans- et Tiffany s'étaient disputées à propos d'un garçon nettement plus âgé que Tiffany...

VEDRIN Depuis le 7 août 2004, Tiffany Warnotte qui aurait aujourd'hui 16 ans s'est volatilisée à Vedrin (Namur) où la elle vivait avec ses parents et ses cinq frères et soeurs. Le mystère reste entier.

Dans le cadre de l'enquête, la justice s'intéresse à la voiture d'un voisin. Ce véhicule, une vieille Audi 80, est d'ailleurs retenu par la justice. Le labo cherche à préciser la nature de traces trouvées au moins en trois endroits, à savoir sur le plancher, sur la face interne de la portière passager ainsi que - et c'est ce qui inquiète les parents - dans le coffre.

La voiture est donc celle d'un jeune voisin qui l'utilisait dans les bois environnants.

Il se fait que c'est chez la soeur de ce voisin que Tiffany a passé l'après-midi et la soirée précédant sa disparition.

Selon le père de Tiffany, cette voiture était beaucoup plus cabossée le dimanche qu'elle ne l'était la veille de la disparition de sa fille. M.Eddy Warnotte affirme aussi qu'il ne l'a plus revue le dimanche soir ni les semaines qui ont suivi. Mais les policiers l'ont retrouvée.

Pour les traces, le labo a le choix de deux types de produits. Le fait d'avoir opté pour la fluorescéine -et pas le tétrabase - suggère que les traces trouvées dans le coffre n'étaient pas visibles à l'oeil nu, soit qu'elles étaient anciennes et s'étaient dégradées avec le temps, soit qu'elles aient été lavées. Pour un spécialiste, il peut s'agir de salive ou de sang mais pas forcément d'origine humaine. Seules des expertises plus approfondies d'ADN permettront peut-être de l'établir. Il n'est pas certain qu'on obtiendra un résultat et celui-ci ne sera pas connu avant un certain temps.

Il y a plus. On expliquait que Tiffany avait passé l'après-midi du samedi chez sa «meilleure amie», cette voisine qui a déjà donné 17 versions différentes. Une manière de meubler un après-midi d'été pas très beau.

Il a fallu huit mois et demi pour faire apparaître la possibilité d'une autre vérité. On apprend en effet que, dix jours plus tôt, la voisine -âgée de 19 ans- et Tiffany s'étaient disputées à propos d'un garçon nettement plus âgé que Tiffany. Les deux filles s'étaient disputées au point de ne plus se parler pendant les dix jours.

Question: pourquoi alors Tiffany est-elle retournée chez cette voisine? Parce que, à l'époque de la dispute, Tiffany avait oublié chez la voisine un sac-banane - bleu clair, probablement un Eastpack - auquel elle tenait beaucoup.

On pense donc, à présent, que si Tiffany s'est rendue chez la voisine malgré la dispute, c'est d'abord pour récupérer son sac. La voisine confirme en tout cas qu'elle est partie en pleine nuit, Tiffany a pris le fameux sac-banane. Pour aller où? La voisine, toujours elle, prétend avoir reçu - à 4 h 12 du matin - un appel de Tiffany qui lui téléphonait, dit-elle, pour lui dire qu'elle se trouvait à Bouge.

Les policiers ont vérifié qu'un coup de fil avait bien été donné à 4h 12 depuis la cabine située devant l'église de Bouge, celle dite du Moulin à Vent.

C'est moins clair de savoir qui téléphonaitdès lors qu'on a pensé trop tard à prendre les empreintes. L'enquête révèle que, trois mois après la disparition de Tiffany, deux appels ont été donnés au 101 par une jeune fille qui prétendait être Tiffany. Là, on a pu vérifier. Il se fait que cette cabine publique se trouvait sous la surveillance d'une caméra. Les films ont été examinés et les policiers ont constaté que les coups de fil provenaient de la soeur de la fameuse voisine et d'une cousine.

Tout cela ne prouve absolument rien. Mais les parents de Tiffany aimeraient savoir s'il s'agissait d'une plaisanterie de mauvais goût ou d'une volonté délibérée de brouiller les pistes?

Ils aimeraient surtout savoir si c'est bien Tiffany qui téléphonait de Bouge à 4 h 12 la nuit de sa disparition. Eux n'y ont jamais cru. C'est ce coup de fil qui avait accrédité la thèse de la fugue.

Gilbert Dupont

BELGA - La Dernière Heure - (21/04/2005)


Forum : http://groups.msn.com/ISSAKABA


 

http://groups.msn.com/FondationPrincessedeCROY

http://groups.msn.com/WerkgroepMorkhoven

17:21 Gepost door Jaap in Algemeen | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.